Réinvente la Destinée

Vous aviez déjà une vie ? Oubliez la car dans ce nouveau monde, c'est un autre destin qui vous attend.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yuria Elwing


Messages : 98
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Sam 16 Juil - 19:54


Les marécages. Un endroit aussi accueillant que charmant. A savoir, ni l'un ni l'autre. Et pourtant, Yuria visitait les lieux comme s'il s'agissait de son potager, ou même du somptueux jardin de Céléborn - son père adoptif - à Caras Rhenn. Après tout, pourquoi craindrait-elle les marais ? La blonde elfique vivait par l'aventure et pour l'aventure, et ce depuis de longues années. Cet endroit dénué de civilisation attirait n'importe quel explorateur digne de ce nom, les risques importaient peu pour des gens aussi téméraires.
Armée comme elle était, son katana préféré rangé dans son fourreau et son arc soutenu par une lanière, Yuria se baladait dans les tourbières en toute sérénité. Ou presque. Les mauvaise odeurs étant légion, il lui arrivait de se pincer le nez ou de secouer une main devant son visage pour s'octroyer un petit moment de répit olfactif. En respirant un bon coup par la bouche sans inspirer par le nez, Yuria se donnait l'illusion de gonfler ses poumons d'un air pur. Une petite stratégie pour s'immuniser momentanément contre les effluves putrides originaires des cadavres en voie de décomposition depuis des lustres au beau milieu des points d'eau pollués. Une zone définitivement conquise par les moustiques et par les mouches.
La semi-elfette marchait sur de petites parcelles de terre encombrées la plupart du temps par des hautes herbes. Une végétation heureusement peu étouffante. Un terrain qui mettait tout de même à rude épreuve les bottes de la messagère en raison de la boue !
Elle s'approcha un peu trop près du bord de sa plate-forme de fortune et sentit son pied glisser lentement dans les eaux nauséabondes. Elle se dépêtra aussitôt du piège en devenir pour s'écarter vers le milieu du chemin, une zone à peu près sûre...
Certains ouvrages consultés naguère par la blonde elfique traitaient des dangers du terrain. Céans, les plus connus et le plus craints en raison de leur invisibilité et de leur sournoiserie demeurent les sables mouvants. D'où les précautions de Yuria pour avancer lentement mais sûrement. Elle n'avait aucune envie de rejoindre les cadavres qui flottaient dans les parages; le simple fait de les sentir lui donnait presque envie de vomir.
Pour le moment, depuis son arrivée dans les marécages, Yuria n'était pas parvenue à mettre la main sur la moindre créature des environs, hormis les crapauds... Ces derniers ne lui donnaient par vraiment envie de s'approcher. Elle se contentait donc de les écouter d'une oreille distraite, faute de découvrir d'autres spécimens plus intéressants.
Au bout d'un certain temps, Yuria s'arrêta, posa une main sur sa hanche droite et se pinça les lèvres de l'autre. Une pose songeuse, de quoi l'occuper physiquement pendant la prise de repères...


- Eh bien... J'ai beau avoir la fibre de l'exploration, je trouve que cet endroit devient très vite lassant. Pas de monstres, des plantes souillées à perte de vue, des moustiques à foison. Ma curiosité finira par me perdre. Mais pas tout de suite, il me reste beaucoup trop de choses à découvrir, s’égaya la semi-elfette en s'approchant d'un arbre bancal pour le marquer d'une croix à l'aide de son katana.

Elle s'y attela doucement, comme si l'arbre en question était fait de verre. Malgré son aspect peu ragoûtant, Yuria ne souhaitait pas balafrer son repère trop profondément au risque de le rendre malade. protectrice de la nature jusqu’au bout des ongles.
L'aventurière jeta un bref regard alentours avant de songer à ranger son arme. Comme tous les grands chasseurs, quand quelque-chose perturbait l'air, elle parvenait à le ressentir. Une sorte d'intuition énonçant la présence d'un gros gibier... car oui, qui irait se mettre en tête de voyager dans un tel endroit ? Un curieux un peu barré ? Elle en doutait.


Dernière édition par Yuria Elwing le Jeu 29 Sep - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Lun 18 Juil - 9:22



Sous la forme de Lu, la petite démone.



Elrios est sans doute très loin de ce monde, mais tout me renvoi à notre ancien monde à Ciel et moi ! Ces odeurs indescriptibles et cette sensation de ne pas savoir dans quoi je met les pieds... C'est comme le camp de Peïta ! À l'époque le camp avait été monté devant le temple que les démons investi pour dérober le cristal d'Eldrit... Je ne suis pas peu fière d'avoir réussi à monter seule cette expédition, bien qu'elle se soit soldée par un échec... ~
Qu'importe ! Je ne suis plus ici pour voler quoi que ce soit, je suis ici pour... Pourquoi en fait ? Qu'est-ce que je fais dans ces horribles marais ? Je pense que ma joie de se retrouver en ces lieux se lisait sur la moue sévère que j'affichais. Je devais sans doute ressembler à une enfant perdue vue de l'extérieur... C'est vrai pour le fait que je sois perdue, je n'ai pas la moindre idée d'où aller...
-"Ciel ! Il faut que tu m'aide à trouver le chemin !"


Une démone de petite taille qui parle toute seule dans les marais... C'est à cela que la scène ressemble en tout cas, car le compagnon de Lu avait beau répondre, aucune autre personne ne pouvait entendre les paroles de l'hommes. La reine déchue n'y prêtait même plus attention, habituée à ce qu'on la regarde toujours étrangement.
Une petite démone perdue, mon corps divisé, un marais peu ragoûtant et sans doute dangereux, un esprit affaibli... On peut dire que je ne suis pas au top niveau de mes capacités... Quand j'étais encore sur Elrios je n'avais aucun problème pour survivre sans l'aide de personne, mais aujourd'hui et dans ces lieux nouveaux... Très clairement nous n'avons aucune chance de survie sur le long terme si nous n'apprenons pas d'avantage de choses sur ce qui nous entoure... Lu est incollable sur les démons et les zones infernales, mais pas ici malheureusement...
-"Nous devons avancer Lu, trouver un guide ou au moins une bibliothèque où se renseigner sur ce monde."

Il n'a pas tord sur ce point, sans connaissances nous ne sommes rien... Il n'y a plus qu'à sortir d'ici dans ce cas ! J'avance doucement pour éviter de m'enliser dans le sol décidément peu stable... Je crois voir plusieurs créatures, mais au final je suis incapable de dire si c'est juste une roche mousseuse ou vraiment un être vivant. C'est définitif, les marais ne sont PAS la destination touristique de choix...

- Eh bien... J'ai beau avoir ... de l'exploration, je trouve que cet ... devient ... lassant. Pas ..., des ... souillées à ..., des moustiques .... Ma curiosité... me perdre. Mais pas ..., il me reste beaucoup ...
Des mots, j'entends des mots ! Quelqu'un parle et ce n'est pas Ciel je le sais. Il y a bel et bien une autre personne dans ces marais même si je n'ai pas du tout réussi à discerner ce qu'elle disait... La voix était douce et aérienne... Sans doute une femme, qu'est-ce qu'elle peut-bien faire là ? Je n'ai plus qu'un moyen de le savoir.
La petite avait trouvé son nouvel objectif, elle accéléra le pas pour rejoindre la position de Yuria... Sauf qu'elle n'avait aucune idée de l'emplacement de cette dernière. La vision dans les marais était brouillée par un voile de brouillard qui véhiculait miasmes et insectes déplaisant. Une chose est sûre : Lu et Yuria sont toutes proches.
-"Ho hé, il y a quelqu'un ici je vous ai entendue !"
Revenir en haut Aller en bas
Yuria Elwing


Messages : 98
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Mer 20 Juil - 20:14

Cette intuition n'était pas une chimère. La semi-elfette, alors qu'elle sondait calmement cet espace putride, entendit quelqu'un se manifester. Comble de la surprise, ladite voix tournait vers les aigus, signifiant ainsi qu'il s'agissait d'une femme. Ou peut-être pas encore une femme ? Mais que ferait une gamine dans les parages ? Dans un tel environnement ? Avait-elle à faire à une exploratrice aussi fougueuse et audacieuse qu'elle ?
Là encore, Yuria en doutait fort. Il restait une explication à cette présence si intrigante. Une explication qui ne plaisait pas à tous les habitants de ce monde.
La Messagère plissa le front et se massa les tempes avec le pouce et l'index de la main droite. Elle fit un effort pour reconstituer l'interpellation de l'inconnue dans sa tête :


-"Ho hé, il y a quelqu'un ici je vous ai entendue !"

En pivotant vers la provenance du son, Yuria se déplaça doucement dans la direction concernée. Même avec un sol aussi instable et piégé, la semelle de ses bottes travaillées par le temps et l'usure n’émettaient aucun bruit. Seuls les bruissements de quelques brins d'herbes souillés comblèrent le silence de sa démarche. De petits sons eux-mêmes étouffés par la constante agitation de la faune. Il n'y avait vraiment aucun risque qu'elle se fasse repérée avant d'approcher suffisamment de l'inconnue. Sauf si cette dernière était une chasseuse aguerrie. Mais bon, chercher du gibier dans les parages serait vraiment stupide...
Tout en restant muette, les yeux rivés vers le spectre de son objectif, Yuria parvint à localiser plus nettement l'intéressée. Elle plissa les yeux en continuant prudemment son avancée.
La surprise étira ses traits. Certes, il s'agissait bien d'une gamine, mais celle-ci lui parut assez particulière. Elle portait une tenue très présentable dans un lieu pourtant comparable à des latrines, Un gros nœud-papillon blanc ornait le col de sa tunique, lui donnant un aspect encore plus chic. De grands yeux d'un bleu clair illuminaient son visage enfantin, encadré par de longs cheveux blancs atypiques. Deux sourcils de la même couleur garnissaient cet étonnant tableau et deux oreilles pointues assez semblables aux siennes étaient légèrement rabattues vers le bas, s'échappant de ses mèches de cheveux tombantes.
La messagère doutait de moins en moins de sa théorie la concernant.
Elle secoua une main dans sa direction en faisant un effort pour se rendre bien visible, étant donné que sa propre tenue d'aventurière pouvait aisément se fondre dans le paysage.


- Oui, il y a bien quelqu'un ici, fit-elle en esquissant un petit sourire. Mais vous devriez vraiment faire attention à ne pas vous époumoner ainsi dans un endroit aussi dangereux, demoiselle. Qui sait quel genre de créature pourrait sortir des eaux croupies et vous prendre en chasse ?

Elle contempla la posture de l'étrangère, prit le temps de considérer chaque détail utile pour établir un profil plus ou moins fiable de cette dernière, et idéalement pour évaluer un potentiel danger.
Se balader céans implique une grande confiance en soit, et y survivre suppose davantage.


- Pour les moins avisés, la faune est imprévisible. Enfin, je vous dis cela mais... j'imagine que vous êtes perdue dans ce gigantesque bourbier ? Ne seriez-vous pas, par hasard, apparue dans les parages ? Comme ça ? supposa Yuria en claquant des doigts, histoire d'illustrer la soudaineté de la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Ven 22 Juil - 9:47




Là où baignent les macchabés Les marais


Voila déjà une heure ou deux qu'elle était dans ce marais, trouver quelqu'un de vivant ici elle n'y croyait même plus... Lu est une "petite" très expressive et de fait, découvrir Yuria eu l'effet d'une transformation radicale dans son expression.

Une Elfe... Une Elfe comme on les voit dans les histoires d'aventures... Des cheveux blonds magnifiques desquels ressortent de fines oreilles en pointe. Sa silhouette inspirant la grâce et l'élégance est un tel régal pour les yeux que les marais semblent presque plus agréable autour de l'aventurière. Malgré ses aires de princesse, cette femme progressant dans des lieux incongrus est l'archétype d'une chasseuse aguerrie : Un arc parfaitement sculpté et un katana dont je ne distinfue que la garde semblant peu commune, une tunique d’aventurière qui  allie souplesse et robustesse à la perfection. Et cette sacoche de cuir ne faisant que réduire les doutes quant à la fonction de Yuria : Elle est de toute évidence une aventurière qui sait précisément où elle est, contrairement à Ciel et moi qui tentons de survivre dans ce monde tout nouveau...
Elle est si proche de moi mais je ne l'ai même pas entendu arriver, c'est son geste de la main qui a attiré mon regard, c'est mon premier contact dans ce monde, je dois faire bonne impression !


"En effet la faune est imprévisible... Ciel s'est défendu contre d'étranges cératures et je l'ai remplacé pour qu'il se repose..."


Lu ne s'en rendait pas vraiment compte, mais son discours n'est pas vraiment compéhensible, ça ne saute pas au yeux qu'elle partage son corps avec un homme qui n’apparaît pas au commun des mortels.

Je m'approche d'elle lentement en faisant attention de ne pas m'enliser dans cet endroit dégoûtant... Elle me prend pour une gamine en plus ! Bon j'en ai l'apparence mais quand même... Je suis presque sûre d'être plus vieille qu'elle !

"Ciel et moi sommes arrivés ici suite à quelques... "soucis" chez nous. Nous cherchons le lieu de vie des démons...Ciel a promis de m'aider à retrouver mes pouvoirs de souveraine mais... Nous sommes perdus !!"


Sa dernière phrase sonnait plus aiguë, comme si elle était une enfant qui a perdu ses parents...


[Luciela/Ciel] [Yuria Elwing]


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Yuria Elwing


Messages : 98
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Ven 22 Juil - 20:11

Pas de timidité perçue. Juste un peu de peur, mais surtout de la surprise à travers les yeux de l'inconnue. C'était compréhensible. Yuria attendit sagement la réponse de son interlocutrice égarée. Une réponse bien étrange, traitant d'un autre individu qu'elle n'avait pas vu avant de se mettre en tête d'approcher suffisamment la gamine pour lui adresser quelques mots.

- En effet la faune est imprévisible... Ciel s'est défendu contre d'étranges créatures et je l'ai remplacé pour qu'il se repose..."

Yuria haussa les sourcils. La surprise sur son visage ne provenait pas de cette déclaration au sujet d'une récente attaque de la faune; une telle chose n'étonnait guère la messagère. Elle disait avoir remplacé quelqu'un - nommé Ciel - capable de se défendre face à plusieurs créatures des marais.
Ce qui sous-entendait un potentiel à ne pas sous-estimer chez cette fille, qui remplaçait un protecteur de son calibre.
La métisse jeta un autre coup d’œil alentour sans pour autant quitter sa position. Elle cherchait un indice révélateur de la présence d'une autre personne dans les parages. Des empreintes de pas, par exemple. La moindre information visuelle à portée de ses yeux bleu.
Rien de concret, mis-à-part les herbes piétinées par le passage de la jeune fille aux longs cheveux blanc.
Yuria parut dubitative, pendant que son interlocutrice s'approchait lentement.


- Ciel ? Vous ne m'avez pourtant pas l'air d'être accompagnée. A moins que vous ayez laissé votre escorte en retrait ? Vous séparer céans n'est vraiment pas judicieux... Surtout si la personne dont il est question se sent épuisée, répondit-elle tranquillement.

Elle entrait dans un monologue garni de nombreux conseils, mais la jeune fille avait de nouvelles informations à lui fournir. Yuria se tut pour la laisser continuer :

- Ciel et moi sommes arrivés ici suite à quelques... "soucis" chez nous. Nous cherchons le lieu de vie des démons...Ciel a promis de m'aider à retrouver mes pouvoirs de souveraine mais... Nous sommes perdus !!

Oh... étrange. "Le lieu de vie des démons" ? La semi-elfette fronça les sourcils, non pas pour faire montre de colère, plutôt pour exposer silencieusement son désarroi. Une étrangère à ce monde, fraîchement arrivée dans un marais puant, suppose déjà la présence de ses congénères sans en avoir la preuve ? Et puis... des démons. Des êtres belliqueux avides de puissance et de pouvoir.
Pourquoi choisirait-elle de les guider au lieu de les laisser croupir sagement dans cet endroit nauséabond, sans carte ni rien pour se localiser ? Le monde ne se porterait-il pas mieux sans avoir à supporter une ou des personnes trop ambitieuses ? Des "pouvoirs de souveraine"... des paroles aussi intrigantes qu'inquiétantes.
Yuria secoua la tête en croisant le bras sur sa poitrine.


- Je comprends votre détresse. D'ailleurs, c'est bien la seule chose que je parviens à lire sur votre visage et dans votre voix, débuta la messagère d'une voix claire. Vous n'avez de cesse de parler de "Ciel", mais je ne le ou la vois nulle part. C'est un peu perturbant, pour tout vous dire, fit-elle en secouant encore une fois la tête. Comment pourrais-je faire confiance à une étrange jeune fille qui cherche à "récupérer ses pouvoirs de souveraine" ? Et qui, de surcroît, souhaite rejoindre un peuple notoirement destructeur ? Mon bon sens me crie de vous laisser ici, mais une autre partie de mon esprit, plus empathique, cherche à démêler le vrai du faux dans ce que vous m'avez dit jusqu'ici.

La métisse poussa un soupir.
Avec les nouveaux venus, il fallait bien s'attendre à de tels spécimens bordés de mystères. Cela signifiait une énième recherche d'indices. Après réflexion, Yuria se sentirait certainement mal à l'aise d'avoir laissé quelqu'un au beau milieu d'un endroit aussi lugubre. Elle ne livrerait même pas son pire ennemi à un tel environnement. Elle en serait incapable.
Ses épaules se levèrent de quelques centimètres et ses yeux clignèrent doucement. Lui donner une chance de s'expliquer, de parvenir à la comprendre.
Au moins ça.


- Plus j'en saurai sur vous, moins je serai encline à vous laisser passer la nuit dans cet enfer de puanteur, conclut-elle un peu plus sèchement qu'elle le voulait.

Bon, les démons devaient très certainement être habitués à ce genre de ton comme à toutes les suspicions dont font preuve leurs auditoires. Les prétendues souveraines, à la rigueur, ne toléreraient peut-être pas un tel comportement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Ven 22 Juil - 20:52




Là où baignent les macchabés Les marais


Il y a un bien une chose que cette Elfette inspirait, c'était la confiance en elle… Elle connaît son environnement et ça se sent tout de suite… Il y a une chose que je remarque chez elle : elle regarde TOUT ! Comme si chaque chose du décor lui racontait  une histoire ce qui se passe autour d'elle… Je suis toujours accompagnée par Ciel, mais cette femme semble faire cavalier seule pour ses aventures, pour sûr qu'elle avait des choses intéressantes à raconter, autant ne pas en faire une ennemie… Je me décide à lui répondre avec un sourire, maintenant je ne suis pas à plus de trois mètres d'elle.

"En effet la faune est imprévisible... Ciel s'est défendu contre d'étranges cératures et je l'ai remplacé pour qu'il se repose..."


Si j'ai évoqué les démons, c'est pour une raison : Depuis toujours j'éprouve le besoin de les rallier à une cause plus noble que ce que leur nature violente leur impose. J'ai toujours été une reine douce, bien sûr mon peuple passait en priorité, mais les morts et la guerre… Je n'en ai jamais voulu. J'ai baissé ma garde en accordant facilement ma confiance, et on m'a trahis… Ce monde est pour moi une occasion de ne pas refaire la même erreur. Je sens les démons, ils ont une essence très particulière et je la reconnais entre mille, mais ils sont très différent de ceux d'Elrios.


« Ciel c'est mon compagnon… Il m'a sauvé la vie et désormais nos deux âmes sont réunis dans le même corps… Mais là vous me voyez moi : Luciela R.Sourscream, je suis ce qu'on peut appeler une « reine déchue ». »


Si j'ai évoqué les démons, c'est pour une raison : Depuis toujours j'éprouve le besoin de les rallier à une cause plus noble que ce que leur nature violente leur impose. J'ai toujours été une reine douce, bien sûr mon peuple passait en priorité, mais les morts et la guerre… Je n'en ai jamais voulu. J'ai baissé ma garde en accordant facilement ma confiance, et on m'a trahis… Ce monde est pour moi une occasion de ne pas refaire la même erreur. Je sens les démons, ils ont une essence très particulière et je la reconnais entre mille, mais ils sont très différent de ceux d'Elrios.

Elle se méfie de nous, ça se sent dans sa posture, dans sa façon de parler… J'ai beau ressembler à une enfant, j'ai passé plus de 600 ans à côtoyer de très nombreuses personnes, je sais parfaitement comprendre ce qu'ils pensent. Ici les démons sont vus comme des êtres violents et destructeurs… Je poussais un soupire, sans animosité envers cette femme dont je ne sais rien. Elle prend même un ton « intimidant », mais ça ne prendra pas avec moi… Ciel et moi ne sommes pas comme les autres, ce monde et sa vision doit changer, et les démons devront changer avec moi.

« Je comprend votre réflexion et votre méfiance, les démons sont nés du vices et font leur réputation sur leurs actes de violences et de destruction. Moi même, Luciela, Reine des démons d'Elrios, j'ai possédé ce pouvoir de destruction et d'intimidation, savez-vous ce que j'en ai fait ? J'ai contenu mon peuple, j'ai protégé les gens et j'ai fait évoluer le monde pour le rendre plus beau et moins violent. Des êtres plus vils m'ont trahis et j'ai tout perdu… À l'exception de Ciel, que vous ne pouvez voir pour le moment. »


Je ne lui parle pas plus de Ciel pour le moment et c'est parfaitement voulu, je sais que si il doit se présenter, il le fera de lui même, au moment voulu.

[Luciela/Ciel] [Yuria Elwing]


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Yuria Elwing


Messages : 98
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Ven 22 Juil - 22:23


L'identité du mystérieux "Ciel" fut sommairement expliqué par la jeune fille. Yuria n'avait jamais entendu parler d'un tel phénomène. Décidément, les mondes regorgent de curiosités, dont certaines sont vraiment très troublantes.
Deux âmes dans un même corps...
C'était difficile à croire mais à moins que la dénommée Luciela R.Sourscream, prétendue "reine-déchue", soit une redoutable actrice, Yuria ne lut aucun mensonge sur ses lèvres ni dans ses yeux. Ni même dans le moindre de ses traits. Pas de mouvements nerveux avec ses mains ou ses pieds. Elle se tenait droite en faisant bien attention à sa posture. Pas le moindre tic facial. Aucune tension perceptible dans l'attitude de Luciela.
Yuria la considéra un petit moment.
Il lui en fallait plus, davantage d'informations. elle ne s'adressait pas à une menteuse. Pour le moment et au goût de la semi-elfette, Luciela s'en sortait très bien.
Elle continua de prêter une oreille attentive à son interlocutrice.
Le nom de son monde ne tarda pas à être révéler. Ou de l'ensemble de son peuple. Cela n'avait pas grande importance, car il ne signifiait pas grand chose en Edengardh. Non, Yuria s'intéressait seulement à la vérité. Elle guettait le moindre mensonge qui pouvait sortir de la bouche de la jeune souveraine perdue.
Et pourtant, la métisse s'attendait à devoir l'interrompre.
Ses sourcils blond se rehaussèrent en entendant parler d'un tel idéalisme. Contenir l'agressivité naturelle des démons. Les guider vers la bonne voie. Gouverner pour leur bien en étouffant la moindre velléité offensive chez un peuple présumé monstrueux.
Il fallait avoir du cran.
Yuria le reconnut et hocha presque imperceptiblement la tête, les bras toujours croisés autour de sa poitrine.


- Vous êtes bien la première personne que je rencontre qui parvienne à tenir un discours aussi convaincant au sujet des démons. Ce sont là des objectifs bien nobles. Edengardh se porterait bien mieux si une telle mentalité se propageait parmi les rangs des démons, sourit la messagère en observant vaguement les nuages à travers l'air pollué des marais. Non, aux quatre coins du globe plutôt, rectifia la messagère en décroisant les bras. Comme chez tous les peuples du monde, il existe des exceptions qui méritent qu'on leur accorde de l'attention. Je pense que vous en faites partie.

La messagère promena son regard autour d'elle, prit ses repères et fit un signe de tête à Luciela, lui donnant ainsi l’autorisation de la suivre.
Yuria marchait sans produire de sons. Elle évitait de traîner des pieds au bord de l'eau stagnante. Quelques cadavres flottaient sur le ventre, leurs visages enfouis sous la surface verdâtre du poison naturel. La semi-elfette se repérait aux bulles afin de déceler le moindre signe d'activité chez ces horreurs déchues. Elle prenait également garde aux hautes herbes, celles-ci pouvaient masquer la visibilité de n'importe qui et dissimuler bien des vices... des vices parfois mortels.


- J'en conclus que votre précédente mort vous a servie de leçon, Luciela. je vais me permettre de vous nommer ainsi. Dans ce monde, votre titre honorifique n'est pas utilisable. Pas encore, du moins. Contentez-vous de m'appeler Yuria, dit-elle sans poser les yeux sur l'intéressée. Le danger rodait partout mais demeurait caché. Votre histoire est bien triste mais, si je peux me permettre, elle commence mal. Vous vous retrouvez seule, avec votre ami Ciel, au beau milieu des marais, tout en sachant que son aide ne vous a pas suffit pour survivre dans votre univers. Il va vous falloir d'autres gardes du corps. De véritables cerbères capables de vous soutenir dans n'importe quelle circonstance, et qui partagent véritablement vos idéaux.

Elle ne s’arrêtait à aucun moment. Comme si rester trop longtemps au même endroit serait passible de mort. Et ses yeux voyageaient en permanence sur les frondaisons, les cadavres en surface, les hautes herbes.
Sur le monde.


Dernière édition par Yuria Elwing le Mer 27 Juil - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Mar 26 Juil - 20:19




Là où baignent les macchabés Les marais


Si cette Elfette ne peut pas être considérée comme une amie, elle est au moins suffisamment clémente pour nous aider, Ciel et moi, à sortir de ce pétrin. Elle a l'air d'émettre des réserves quant à ma nature, ce que je peux comprendre... Si j'étais à sa place, ne ferais-je pas de même ? Mais elle a au moins le mérite d'être tolérante... D'ordinaire je n'apprécie pas qu'on me considère si peu, moi qui suis une grande Reine ! Mais dans cette situation, je suppose que ravaler ma fierté était ma seule option... Et puis le temps de retrouver mes pouvoirs, je n'aurai pas d'autre choix. Je me décide de la suivre, que faire d'autre de toute façon ? Tout comme elle je borde l'eau le moins possible, on risque de s'enliser à chaque pas et rien que l'idée d'être imprégnée d'une telle puanteur m'inspire un dégoût sans précédent...

"Yuria... Vous avez un nom aussi élégant que vous... J'imagine que vous connaissez ce monde comme votre poche ? Sinon vous ne seriez pas ici à nous sauver la mise à Ciel et moi. Quand je serai redevenue Reine, je vous promet de vous offrir personnellement des remerciement à votre hauteurs !"


Sans doute des promesses bien ambitieuses... Mais je les tiens toujours ! Je sais qu'obtenir ce que je souhaite n'est qu'une question de temps. Et avec le temps que j'ai passé enfermée, je sais être patiente... Bon sang elle a de grandes jambes ! Je ne marche plus, je bondis pour la rattraper ! Je manque d'ailleurs de tomber à plusieurs reprises, mais je tiens bon... Je ne suis plus qu'à un mètre d'elle maintenant, ça me permet d'observer son dos plus en détail... Son arc a l'air redoutable ! Elle a sans doute des pouvoirs elle aussi... Sur Elrios je pouvais deviner les capacités de n'importe qui, mais ici je n'ai pas plus de vision qu'une autre personne. Mais je dois avouer que rencontrer des gens sans deviner de quoi ils sont capable rend la chose bien plus... exaltante !

"Vous avez raison pour mon entourage... Il y a des années j'aurais cherché à monter mon armée pour conuérir le trône par la force, mais j'ai compris désormais que la force du nombre, c'est une faiblesse... Je sais désormais que gagner la confiance par la peur et l'intimidation n'apportera pas la paix, peu importe le monde, je dois réfléchir autrement... Et vous Yuria, avez-vous une partie de votre histoire à nous raconter ?"


J'écoute tranquillement leur conversation, être présent sans que personne ne le sache c'est uen drôle de situation... Je ressens les choses comme Lu, mais je n'ai aucune interraction possible... Si ce n'est le partage de nos pensées. D'ailleurs j'ai un mauvais pressentiment, j'ai déjà affronté quelques monstres dans le marais, nous avons du fuir car le terrain ne nous avantageait pas, mais qu'est-ce qui nous dit qu'ils ne nous ont pas suivis ? Pour l'instant touchons du bois tout va bien, cette jeune femme est charmante, elle m'amuse avec ses oreilles pointues, ça faisait longtemps que je n'en avais pas vu... Il semblerait que mon identité l'intrigue, je peux comprendre, mais je ne me dévoile pas si facilement... Bonne chance les filles, pour le moment vous regarde.


[Luciela/Ciel] [Yuria Elwing]


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Yuria Elwing


Messages : 98
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Mer 27 Juil - 22:08


Yuria rougit discrètement lorsque Lu fit mention de l'élégance de son nom autant que de sa silhouette. Ce n'était pas la première fois que cela lui arrivait en l'espace d'une existence longue - ou courte, selon les points de vue des elfes - de cinq siècles et des broutilles, mais la réaction de la semi-elfette soulignée par des commentaires aussi flatteurs restait quasi-identique.
D'ailleurs elle tenait ce nom des elfes, mais avait hérité de ce corps grâce à ce curieux mélange facilement appréciable... et repérable. Ce qui, dans certaines circonstances, n'était pas toujours un atout.
La gêne fut très vite remplacée par la question rhétorique de son interlocutrice qui lui valut un sourire amusé. Connaître le monde comme sa poche ? Pas vraiment. Il restait toujours quelque chose à explorer. Combien de fois avait-elle entendu cette question auparavant ? Le chiffre exact lui échappait et, tout bien réfléchi, un détail de ce genre n'avait pas grande importance.
Les yeux de la messagère continuaient de scruter les alentours, tandis que ses jambes ne perdaient pas en vitesse. De temps à autres, Yuria jeta un coup d’œil en arrière pour ne pas perdre de vue sa protégée.
Toujours aussi volubile - ce qui plaisait à la semi-elfette plutôt que d'avoir à faire à des gens introvertis - la démone lui promit de futurs remerciements à sa hauteur une fois que son statut de Reine serait notoirement connu aux quatre coins du globe.
A sa hauteur ? Une messagère comme elle ne se trouvait pas si "haute" ou méritante que ça. Elle rendait bien des services, certes, mais de là obtenir des remerciements de la royauté... ou de la future et possible royauté démoniaque...
Elle l'observa du coin de l’œil par-dessus son épaule, toujours en quête d'un détail aussi insignifiant soit-il sur le visage de sa compagne de route.


- C'est très aimable à vous. Je ne me trouve pourtant pas importante au point d'attirer l’attention d'une ancienne souveraine. Il arrive que les messagers rencontrent parfois des gens en difficulté sur la route et leur viennent en aide en fonction des circonstances mais..., s'interrompit Yuria en entendant un bruit suspect en provenance d'une mare alentour.

Les yeux alertes, là encore, elle ne prit pas la peine de s'arrêter.
La messagère peina un peu à se concentrer sur les alentours, étant donné que Lu prenait plaisir à s'adresser à elle. Mais le risque en valait la chandelle et la discussion lui seyait beaucoup. L'ancienne souveraine comprenait ses erreurs, et souhaitait donc même en place un nouveau mode de règne basé sur la confiance que lui accorderaient ses fidèles. Des paroles plaisantes, même s'il fallait peaufiner cette idée, en gratter la surface afin de trouver une solution adéquate au problème persistant nommé "doute".
Pour la première fois depuis leur départ, Yuria s'immobilisa, le regard tourné vers un autre point d'eau croupie. Quelque chose semblait se mouvoir sous un nénuphar...
En guise de mesure préventive, elle prit son arc dans sa main gauche et, en touchant la corde avant de la tendre, éveilla une vive lueur. Une fois la corde tendue et un trait de lumière rejoignait sa main d'arc et celle responsable de la tension de la corde.
Pourtant, elle continua de bavasser.


- J'en ai plus d'une à vous raconter, si cela vous intéresse réellement. Gorgées de dangers et d'aventures en tout genre, je doute de pouvoir abréger habilement mes péripéties, répondit-elle en regardant brièvement Lu avant d'enchaîner avec un petit sourire : Que diriez-vous plutôt d'en vivre pleinement une à mes côtés... tout de suite ?

Une tête de lézard hideuse et un corps recouvert d'écailles sales émergea des marais puants. D'environ un mère soixante, l'écailleux - comme il se nomme communément - bondit sur la terre boueuse en louchant sur les proies à proximité. Il ne prit pas le temps de s'avancer davantage, car sa gorge préparait déjà de quoi assommer les concernées.
Yuria ne comptait pas lui donner l'occasion d'alimenter les connaissances de Lu sur le sujet. De un, ce serait douloureux, et de deux, la démone n'apprécierait pas d'être couverte de déchets organiques mélangés à de l'eau impure dans un ragoût de boue.
La semi-elfette décocha sa Flèche-Éclair et le projectile de lumière se logea dans le cou exposé du monstre. Un liquide marron et puant jaillit de la plaie comme d'une fontaine. Un gargouillis étouffé par une écume d'aberrations liquides contraignit l'écailleux à mourir dans l'instant sans avoir le temps d'appeler sa meute de prédateurs.
La messagère, une fois la tache accomplie, rompit le silence en laissant retomber doucement son arc contre son flanc.


- Un Écailleux, résuma-t-elle en fronçant les sourcils sur le cadavre du monstre affalé à quelques mètres du duo. La partie de chasse n'est pas terminée. Même si j'ai empêché cette créature d'appeler ses camarades, ils flaireront tôt ou tard l'odeur du sang malgré la puanteur des marais à laquelle ils sont habitués. Les chances qu'ils nous retrouvent sont très élevées, soupira Yuria en faisant signe à Lu de continuer d'avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Dim 31 Juil - 1:35




Là où baignent les macchabés Les marais


Vivre une aventure tout de suite ? En fait progresser dans ce monde est un peu une aventure de tous les jours... Rencontrer des personnes comme Yuria l'aventurière font d'ailleurs partie de cette épopée nous amenant parfois dans des lieux comme des marrants dégoûtants, où des monstres surgissent hors de l'eau pour nous faire des câlins, ou nous cracher au visage...
Dès que j'ai vu Yuria bander son arc j'ai compris que le danger était proche, elle n'a même pas laissé au monstre le temps de se défendre, mais ce n'est pas plus mal, la façon immonde dont l'agonie du monstre s'est prononcé laisser présager de l'horreur d'une attaque en meute, en fait j'en ai presque eu un haut le coeur... Ciel les a affrontés tout à l'heure car lui aussi il peut attaquer à distance, mais dans cet endroit horrible mes facultés de combats restantes m'exposent plus au danger qu'autre chose... Je n'ai pas envie d'être un poids pour Yuria, je crois qu'un échange s'impose.


Nous y voilà, les ennuis reprennent et je suis d'accord avec Lu, ses griffes sont super efficaces en corps à corps, mais dans ces marais les attaques à distance sont à notre avantage. Je suis suffisamment reposé et je n'ai pas encore eu l'occasion de m'adresser personnellement à cette charmante elfe qui ignore encore tout de moi. Je sens mon âme se synchroniser avec celle de Luciela, c'est toujours la même sensation : Un pouvoir démoniaque intense qui m'envahis et transporte mon esprit vers mon corps en pleine reconstruction. La petite démone disparaît comme un nuage de vapeur et immédiatement j'apparais à sa place. Je suis bien plus grand qu'elle c'est sûr. Je suis également plus faible, du moins je l'étais sur Elrios, mais j'ai été beaucoup moins affecté par notre "transfert", je me sens aujourd'hui plus vif, plus puissant, et je compte bien nous sortir d'ici.

"Ciel, pour vous servir Yuria, je suis celui qui accompagne Lu. Elle m'a laissé prendre la relève car ses talents au combats, bien que prodigieux, ne lui permettent pas d'être efficace en ces lieux." - Je lui parle d'une voix calme pour ne pas trop la surprendre, un transfert de corps et âme n'est pas quelque chose qu'on voit tous les jours et loin de moi l'idée de rendre notre guide nerveuse.


Les armes en mains, je perçois les mouvements dans l'eau, mais je sais encore distinguer de simples mouvements et des traques de chasseurs aquatiques, mes réflexes d'assassin ne m'ont toujours pas quitté. Yuria avait raison : Les écailleux ne tardent pas à revenir jusqu'à nous. Dans les filets d'eau boueuses je distingue des ailerons, un, deux, trois... Ils nous ont repérés, mais le gros de la meute n'est pas encore arrivé. Ils sont sur leur territoire, il n'y a plus qu'une chose à faire maintenant.
L’œil du tireur, je l'ai acquis en partageant les pouvoirs de Lu, il consomme une partie de mon énergie, mais grâce à lui je peux guider les deux canons de mes armes en inclinaison avec l'un des nageoires dorsales qui suit nos mouvements. Je presse les gâchette et c'est à ce moment que la raisonance de mon âme avec celle de Lu prend tout son sens, je ressens ses forces de démon parcourir mes mains, et de mes pisto-lames se dégagent deux projectiles magiques aux desseins inquisiteurs, alors que les deux tirent plongent dans l'eau trouble, un râle peu ragoûtant avait alors distordu le courant. Déjà un adversaire de descendu avant même qu'il n'attaque, je reste sur mes gardes, et je sais que la personne qui nous accompagne fera de même.


"Vous me voyez navré de vous attirer pareils ennuis, Luciela et moi ferons en sorte que vous ne soyez pas blessée durant cet affrontement, bien qu'objectivement, je ne me fais pas trop de soucis pour vous."


Nous voilà dans une drôle de situation, mais nous avons au moins l'avantage d'être bien armés face à des ennemis plutôt primitif, la concentration est la clé de notre avancement.


[Luciela/Ciel] [Yuria Elwing]


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Yuria Elwing


Messages : 98
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Dim 31 Juil - 21:28

Du coin de l’œil, sans prêter plus d'attention à l’Écailleux désormais définitivement hors course, Yuria crut sentir un changement en provenance de son escorte.
Effectivement, la petite démone, suite à l'apparition d'un ennemi des marais, venait tout juste de laisser sa place à son plus fervent serviteur. Même si, dans un sens, ces deux-là qui partageaient le même corps pouvaient se considérer comme des amis proches. Yuria ne chercha pas à approfondir sa thèse sur le sujet et écouta attentivement Ciel lui expliquer la raison stratégique de ce transfert de corps.
La messagère répondit avec un calme proportionnel à celui de son nouvel interlocuteur :


- Salutations. Je suis ravie de faire enfin votre connaissance, Ciel. Je vais enfin pouvoir étudier les capacités d'un démon fidèle qui partage les idéaux de sa reine jusqu'au bout.

Suite à ces paroles, Yuria - toujours à l'affût - vit d'autres lézards de la même espèce se préparer pour un assaut groupé. A en croire leurs ailerons émergés, ils étaient trois. Peut-être davantage, si l'un d'eux se cachait sournoisement sous les autres. Ces hideuses créatures pouvaient se montrer très futées quand sonnait l'heure du dîner...
La réactivité de Ciel eut le mérite d'étonner la messagère, en plus de réduire au silence l'un des Écailleux qui n'avait toujours pas relevé le museau hors de la mare putride. Une adresse et une rapidité fascinantes ! Yuria sourit en constatant le potentiel de son compagnon d'infortune.
Pendant qu'elle encochait une flèche aussi spéciale que la dernière mais beaucoup moins lumineuse, la métisse entendit Ciel s'exprimer :


- Vous me voyez navré de vous attirer pareils ennuis, Luciela et moi ferons en sorte que vous ne soyez pas blessée durant cet affrontement, bien qu'objectivement, je ne me fais pas trop de soucis pour vous.

Elle ne voyait pas l'utilité de s'excuser pour cela, mais n'eut guère le temps de répliquer. Pour cause, l'un des deux Écailleux émit un grognement très éloquent avant de bondir sur la rive. Avant que la bête ne fonce sur le duo, Yuria décocha sa Flèche Noueuse et le projectile se vrilla en l'air avant de s'enrouler autour du cou épais de la créature. Cette dernière, sous le regard choqué de son compagnon d'écailles, passa frénétiquement ses griffes sur sa gorge afin d'arracher le collier.
Une tentative que Yuria avait prévu.
Sur la liane située autour du cou de la bête répugnante se trouvait un petit bulbe qui gonflait à vue d’œil. Du moins, jusqu'à ce qu'une griffe acérée d'Écailleux l'entame maladroitement et entraîne son inéluctable explosion.
Ce ne fut pas très spectaculaire, mais la détonation suffit amplement à arracher un morceau de chair vital à l'endroit où se trouvait le Bulbe Détonant. Le monstre mourut en suffoquant, la gorge saignante.


- Je vous rendrai là pareille, même si vous n'êtes pas responsable de l'attaque de ces créatures. Les Écailleux sont très souvent les victimes de leur appétit dévorant. Ceux-là sont très affamés, si l'on prête un peu attention à leur silhouette décharnée, déclara Yuria en laissant retomber son arc, prête à dégainer son Katana Aubevenant d'une main.

Le dernier Écailleux bondit sur ses quatre pattes, la langue pendante et la gueule ouverte. Yuria n'aurait pas le temps d’encocher une autre flèche, et encore moins d'en créer une avec ses pouvoirs élémentaires. Elle attendit un peu, histoire de découvrir la réaction de Ciel...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Mer 10 Aoû - 16:16




Là où baignent les macchabés Les marais


Me voilà dans mon corps à nouveau. Désormais je peux tout ressentir : Les vapeur nauséabond des matières organiques en décomposition, la brise glaciale qui souffle dans mon cou comme si la mort en personne murmurait à mon oreille, le sol boueux qui menace de m'engloutir à chaque pas que je fais... C'est loin d'être les sensations que je préfère, mais il y une chose que je ressens plus que tout et qui me ravis : Je suis vivant, je ne l'avais encore tout à fait réalisé jusque là, mais Lu et ses ambitions royales m'ont fait réaliser à quel point une simple vie peut en changer beaucoup, et si j'étais mort face aux démons ce jour-là, je n'aurais rien pu changer à mon... notre avenir.
Je ne tomberai pas aujourd'hui, et cette femme au katana partage ce désir, alors je travaillerai de concert avec elle.
L'oeil du tireur ainsi que mon attaque de précision ont beaucoup puisé dans les ressources qui me restaient, je sais d'avance que mon prochain tir ne sera pas létal. Néanmoins je n'ai pas l'intention de rester sans rien faire.


''Je vais bloquer ses mouvements, vous n'aurez plus qu'à lui porter le coup de grâce.''


Et quand je dis "il", je parle bien sûr de cette créature à l'appétit plus qu'envahissant. Véritable horreur aquatique dont je ne souhaite qu'une chose : La voir disparaître de mon regard.
L'oeil du tireur toujours actif, je vise les articulation supérieur de la bête, l'équivalent des épaules chez nous autres bipèdes. À défaut d'avoir une puissance de feu suffisant pour réduire la bête en poussière, je suis tout à fait capable de briser son corps pour qu'il plus d'autre choix que de faire du sur place.
Je tire, mes pisto-lames font un bruit plus étouffé que tout à l'heure, signe d'une puissance plus réduite. Mais quand j'entend une tonitruante rupture du squelette de l'Écailleux accompagnée par la douce mélodie de ses râles endoloris, je sais que j'ai fait mouche, il n'y a plus qu'à faire tomber notre adversaire final et la voie sera libre vers la sortie de ce marais dans lequel j'espère ne jamais retourner.



''C'est à vous, attention à ne pas vous faire éclabousser par cette chose.''


Voilà que mes yeux me lancent, je pensais supporter deux tirs comme ceci mais visiblement les transferts à répéritions en plus de ontre arrivée sur ce monde m'a bien diminué, peu importe, je conserve mais lames en main au cas où je suis amené à jouer les fines lames, mais je n'aurai sans doute plus la fonction de tireur pour le reste de cette aventure. Je souffle un bon coup et me voilà près, je regarde autour de moi afin de ne pas être pris par surprse, la fourberie est de mise dans ce genre d'endroits.

[Luciela/Ciel] [Yuria]


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Yuria Elwing


Messages : 98
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Mer 10 Aoû - 21:36


L'homme - ou plutôt le démon - faisait montre d'une adresse exemplaire et redoutable. Yuria eut le temps d'analyser l'arme peu orthodoxe qu'il portait. Du haut de ses six siècles et quelques années, jamais n'avait-elle vu ce type d'objet pourtant si pratique. Une lame combinée à une arme à feu... Son regard azuré rencontra quelques difficultés à se décoller de cet ouvrage mortellement efficace.
Peut-être pas tout le temps, certes.
Suivant la consigne du tireur, elle focalisa pleinement son attention sur la bête en approche.


- Je vais bloquer ses mouvements, vous n'aurez plus qu'à lui porter le coup de grâce.

Attentive au spectacle sanglant qui allait se jouer devant ses fantastiques yeux bleus, la semi-elfette rangea son arc pour s'emparer aussitôt de son Katana Aubevenant. Un tranchant assurément efficace pour passer outre les ignobles écailles de la bête affamée. L'idée d'épargner le monstre lui avait brièvement traversé l'esprit, mais elle ne s'y était pas attardée longtemps.
La suite en disait suffisamment long sur l'état du monstre, même en écartant ses infâmes hurlements de douleur. Yuria entendit le bruit de la chair s'enfoncer, se déchirer puis celui des os se rompre en petits éclats.... un peu comme du verre brisé.
La véritable atrocité serait de laisser la créature à l'agonie, aussi monstrueuse et cruelle fut-elle.
L’Écailleux trébucha à quelques pas du duo et la métisse serra sa prise sur le manche de son arme...


- C'est à vous, attention à ne pas vous faire éclabousser par cette chose.

- Je vous retourne cet avertissement. Un pas en arrière, s'il vous plaît, prévint-elle en s'avançant à quelques centimètres de sa cible.

Yuria recourut à son EtinceLame, rendant sa lame aussi brillante qu'un astre l'espace de quelques secondes. Une diversion idéale pour attirer le regard de la bête et l'aveugler momentanément.
Rapide comme l'éclair, elle entreprit de trancher la gorge du monstre hideux avec un coup circulaire. Mais il s'agissait au final d'une feinte, car elle savait ce qui allait suivre. En l’occurrence, le lézard-humanoïde des marais fit claquer ses mâchoires dans l'optique de déchirer la chair de l'intrépide.
La prudence couplée à l'expérience permit à Yuria d'enchainer avec un autre coup, prenant soin de trancher la trachée-artère de son ennemi de façon chirurgicale ! En bondissant sur le côté alors que la créature s'étouffait dans son sang, la toile du liquide vital n'effleura même pas la bretteuse.
Après s'être assurée de la mort de l’Écailleux, elle rejoignit Ciel, sa précieuse lame dorée pointée vers le bas.


- Ne trainons pas ici. Deux cadavres de ces monstres au sang frais vont attirer leurs congénères plus vite qu'une horde de moustiques en quête d'une source de lumière. Continuons par là, indiqua la métisse d'un mouvement de tête.

Fidèle à elle-même, Yuria ne rengaina pas de suite. Ils se trouvaient encore sur le territoire putride de ces immondices ! Elle savait que d'autres habitants des marais finiraient par accourir, voire les poursuivre.
Sans quitter des yeux le paysage désolant, la messagère aguerrie se servit d'un morceau d'étoffe pour nettoyer le sang qui maculait sa lame. Une fois chose faite, elle jeta le carré de tissu souillé dans une mare heureusement inhabitée.
La sortie ne devait plus être très loin...
Elle en profita pour se tourner vers son compagnon de route afin de le questionner en douceur :


- Une fois sur les terres des démons, qu'allez-vous faire si les vôtres ne vous prêtent pas suffisamment attention ? Comment allez-vous procéder ?

Des questions "test"... Rien de bien méchant. Juste prévenant. Yuria aimait anticiper les évènements autant que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Mar 16 Aoû - 10:35




Là où baignent les macchabés Les marais


Alors que mon corps de petite fille s'était évanouie dans les ténèbres pour que Ciel me remplace, je vivais les événements avec une étrange intensité. Sans-doute que le fait de partager nos réserves de Mana m'oblige à subir le coût des tirs à répétitions que Ciel inflige à ses adversaires, mais visiblement il est à la limite, ses yeux sont de vrai compas, mais je suis bien placée pour savoir qu'une telle précision à un coup... Je ne veux pas qu'il se fatigue trop mais je connais bien cet idiot, il est capable de mourir pour me protéger, il l'a déjà fait une fois et ça nous a menés ici. Je prend ce nouveau monde comme une chance de ne pas refaire les mêmes erreurs. Est-ce que ça va payer ? Je n'en sais rien. Nous n'avons pas d'armée, pas de toute puissance, mais Ciel et moi partageons une volonté inébranlable.


Je vois que sa lame brille de mille feux, c'est une technique intéressante... En fait je trouve ça amusant que parmi toute les personnes qu'on aurait pu croiser, je me retrouve aux côtés d'une personne maniant les armes de contact comme de distance, un peu de la même façon que moi. Bien sûr j'ai choisis un équipement polyvalent par soucis de praticité, l'arc es pour moi trop encombrant. Ma tâche est terminée pour le moment, je croise les extrémités de mes armes en face de mes lèvres, puis siffle un filet d'air dissipant la vapeur fumant des deux canons, et d'un ample geste je croise les deux pisto-lames dans les étuis dorsaux qui leurs sont affecté, mes mains sont maintenant libres de retomber le long de mon corps pour suivre Yuria.

Pour tout dire, de ce qu'il s'est passé sous mes yeux je retire deux choses :
Ces créatures ne sont pas bêtes, elle se doutait de l'assaut qu'on lui portait et avait préparé une parade, ils sont donc plus que de gros amphibiens, peut-être même que écailleux moins aveuglés par la faim se trouvent être de terrible prédateurs.
La seconde chose, c'est la justesse du coup de taille de la bretteuse, elle n'a pas seulement porté un coup, elle a sublimé sa propre attaque en jouant sur la position adverse, provoquant une ouverture en feintant une première frappe... C'est remarquable, bien que tout le monde aurait l'idée de le faire, seule une poignée de sabreurs sont capables d'une telle souplesse, cette femme est remarquable.



''Vous avez véritablement un don pour l'épée, je suis bien content de ne pas avoir à croiser le fer contre vous.''


Nous sommes maintenant débarrassés de ces hommes-poissons, et son conseil de vite s'éloigner des cadavres et plus que judicieux, j'enjambe la tourbe couplée au sang versé pour ne pas m'imprégner d'une odeur qui transformerait notre course en promenade du petit poucet pour les voraces. Alors que le calme morbide des marécages reprenait sa place après ces affrontement, la pêche aux informations de notre amie reprit de plus belle.

- Une fois sur les terres des démons, qu'allez-vous faire si les vôtres ne vous prêtent pas suffisamment attention ? Comment allez-vous procéder ?

J'entends très clairement la réponse, et bien sûr je suis tentée de répondre ! Mais Yuria ne m'entendra jamais de cette façon... Je vais me contenter de communiquer la réponse à Ciel, afin qu'il puisse maintenir une discussion qui a du sens.- "Si les démons de ce monde possèdent ne serait-ce qu'un quart des traits de ceux que je connais, il n'écouteront rien. C'est là toute la difficulté... Nous voulons montrer que les démons ont tout à y gagner mais pas d'illusion... Il va y avoir un bras de fer à gagner.

''Puisqu'elle ne peut vous parler, je vais retranscrire la réponse de Luciela, tout en apportant la mienne. Les démons ne nous écouteront sans doute pas, alors nous allons devoir les convaincre que notre reine à quelque chose à leur offrir, quelque chose qu'ils n'ont pas. Je ne connais pas le souverain Démon actuel, mais une chose est sûre, sans doute est-ce un peu borné et idiot mais... Il n'y a pas meilleure Reine que Luciela. Sans doute elle aurait du naître ange car son coeur est plus bienveillant que le plus sage des êtres de lumières. Est-ce qu'elle est mal-née en étant démone ? Je ne pense pas, plus je la découvre, et plus je suis convaincu qu'elle est celle qui doit transformer notre vision du monde d'en bas... Qu'importe les difficultés, je porterai Luciela jusqu'à son trône.''


Parfois je suis contente de ne plus être dans mon corps, je suis terriblement gênée quand on me complimente, bien que j'essaye de garder la face, c'est mon travail de reine... Ciel est si loyal envers moi que j'ai parfois peur de ne pas être à sa hauteur, mais je garde cette peur enfoui au fond de moi, car la crainte est le plus contagieux des virus, et un peuple qui a peur est un peuple qui est fragile. Je veux un peuple fort, je veux être forte moi même.

[Luciela/Ciel] [Yuria]


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Yuria Elwing


Messages : 98
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Ven 19 Aoû - 23:34

Les compliments, les éloges, les flatteries, les belles phrases de son entourage... Yuria s'efforçait de rester impassible autant que possible en y prêtant une oreille aussi... distraite que possible.
Loin d'elle l'envie de se retrouver toute rouge devant son interlocuteur, à le dévisager comme une idiote dangereusement sensible à ses belles paroles.
Hormis la sournoiserie et la vilénie notoire des démons, Yuria évitait au mieux de se baser sur des préjugés. Depuis toujours, elle veillait à ne pas paraître touchée par le regard des autres.
Les messagers de son acabit sont, par nature, tout ce qu'il y a de plus neutre. Ils ne cherchent ni à répandre le chaos ni à rentrer dans les petits papiers de leurs clients.


- Vous avez véritablement un don pour l'épée, je suis bien content de ne pas avoir à croiser le fer contre vous.

Ainsi, la semi-elfette - en évitant soigneusement de croiser le regard de son interlocuteur - fit mine d'acquiescer d'un bref hochement de tête, les lèvres quelque peu serrées.
Écartant volontairement le compliment de Ciel, elle n'en retira que sa désapprobation et sa "crainte" d'un affrontement entre eux. La métisse partageait cet avis; seul le désir de quitter cet endroit avec Lu et Ciel l'intéressait. Du moins, pas totalement. Aussi infecte que pouvait être la nature sur de nombreux points, la faune et la flore savaient s'y mêler consciencieusement. En voyageant céans, elle glanait des informations intéressantes pour nourrir son bestiaire.

Trouvant son compagnon de route d'un calme exemplaire au beau milieu de cette marche silencieuse, Yuria jeta un coup d’œil dans sa direction. A voir la mine de Ciel, il devait songer à une longue réponse, voire à en traiter silencieusement avec Lu à l'intérieur même de son esprit. Patiente comme toujours, Yuria fit passer le temps en promenant son regard d'azur sur les cachettes alentours...
La longue réponse de son compagnon de route - et de l'ex-reine démoniaque désormais invisible - brisa la tranquillité trompeuse des marais. A les entendre, les démons désireraient connaître les intérêts royaux qu'apporterait la noble négociatrice. Effectivement, avec des démons, impossible d'éluder la question. Il serait donc possible d'user de la violence pour se faire bien entendre, dans un certain sens. Rien de bien étonnant jusqu'ici.
S'ensuivit le dévouement de Ciel vis-à-vis de sa précieuse reine. Une adulation absolue à l'égard de cette dernière. Une série de mots très éloquents prononcés d'une voix assurée. Cet homme connaissait sa voie, et son précédant sacrifice dans son monde originel n'eût fait que l'éclairer davantage sur cette fameuse piste.
Yuria esquissa un sourire en coin. Le visage de Ciel ne mentait pas. Une flopée de petits détails presque... fascinants.
Elle inspira pour répliquer sagement mais s'interrompit avant même de produire un son. Une sensation désagréable venait tout juste de lui traverser froidement l'échine.
La messagère, enfant de la prudence, serra sa prise sur le manche de son Katana Aubevenant et fit signe à Ciel de rester sur ses gardes.
La surface d'une mare ondula, un gargouillis s'en échappa et des touffes d'herbes d'une hauteur peu convenable à la situation se mirent à danser follement.


- Préparez-vous. Les voraces s'apprêtent à nous inviter à festoyer... à leur manière, soupira la métisse avant de braquer ses yeux bleus sur Ciel. Faites que vos mots soient justifiés par vos actes.

Les Écailleux embusqués beuglèrent comme des sauvages, équivalant cacophonique d'un violent coup de tonnerre ! Venant de tous les points cardinaux, Yuria parvint à en dénombrer quatre, peut-être davantage. Elle se demanda brièvement comment ces monstres étaient parvenus à les pister aussi aisément... leur odeur peu familière, peut-être ? Si tel était le cas, ils disposaient d'un odorat sur-développé.
Dos à Ciel et confiante en ces capacités, elle entreprit de recevoir la charge d'un des lézards avec le fil de son épée. Tuer La créature la plus rapide avant d'affronter la seconde !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]   Aujourd'hui à 2:58

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] Là où baignent les macchabées [ Pv = Lu Ciel ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réinvente la Destinée :: Le nouveau monde :: Le marais-