Réinvente la Destinée

Vous aviez déjà une vie ? Oubliez la car dans ce nouveau monde, c'est un autre destin qui vous attend.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 241
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Jeu 1 Déc - 21:24


Yuria se proposait de m'escorter jusqu'à un village proche. Je n'allais pas refuser, je ne savais pas vraiment où j'étais. Et en plus de ce que j'avais compris, les forêts étaient bien plus dangereuses que ce que je ne pensais. La preuve en est : cinq créatures m'ont attaqué en peu de temps… Je n'avais visiblement pas conscience de la dangerosité des bois en y entrant. En même temps, je n'en avais jamais vraiment vu, Kuzutetsu se trouve au beau milieu de landes désertiques et on ne peut pas vraiment dire que Jéru contienne de forêts…

– Je vous suis donc jusqu'à ce village. Mais je persiste à vous remercier de votre aide. Je vous ai certes sauvé la vie, mais vous, vous l'avez fait deux fois pour moi, et en plus de cela vous me guidez jusqu'à un endroit sûr.

Toujours est-il que je me suis quand même mis à suivre ma guide à travers bois en faisant bien attention aux alentours. Je n'avais pas envie de me faire à nouveau attaquer par surprise par quoi que ce soit… Mais le voyage s'est déroulé sans encombre et au bout d'un moment, nous sommes arrivés en bordure de la forêt. Un petit hameau à l'apparence bien tranquille se tenait devant nous. Ce devait être ce fameux village dont m'avait parlé Yuria.

– Nous voilà arrivés je présume.
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant En ligne
Yuria Elwing
avatar


Messages : 222
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Ven 2 Déc - 20:30


La Messagère avançait avec sa démarche habituelle, à savoir gracieuse et prudente à la fois. Elle connaissait le chemin par cœur et pourrait tout aussi bien le suivre les yeux fermés jusqu'à Ostadan, mais les particularités de son compagnon de route ne rendaient pas le voyage aussi sûr que de coutume. La nature ne l'aimait pas beaucoup, apparemment. Elle devait donc faire avec, scrutant les passages empruntés avec ses grands yeux bleus aussi affûtés que ceux d'une chasseuse vétéran. Elle jetait parfois des coups d’œil dans son dos, le plus souvent pour s'assurer de la présence de Zash et donc de sa sûreté. Loin d'elle l'envie de ratisser toute la forêt en le découvrant perdu à un moment ou à un autre.
Heureusement pour elle comme pour lui, un tel drame ne se produisit pas durant le trajet. La Messagère en fut ravie et vraiment rassurée. Un moment d'accalmie aussi long signifiait probablement la disparition de la supposée malédiction dont il fut inexplicablement la victime.
Outre l'escorte menée à bien, le cyborg s'était montré extrêmement poli et redevable avec sa guide. Yuria, trouvant cela tout à fait normal, n'avait pas grande-chose à lui répondre hormis des "Ce n'est rien" ou des "Le nombre importe peu tant que le cœur y est". Elle répétait souvent ces phrases aux voyageurs égarés, plus souvent lors de ses missions/livraisons en tant que Messagère.
Cela en devenait presque machinal, systématique.
Puis l'étendue boisée finit par laisser place à un joli petit village. Une sorte de petite plaine découpée à travers les bois, parsemée de chaumières typiquement humaines.
Ostadan comme elle le connaissait depuis bien longtemps.
Les lieux n’avaient pas beaucoup changé, à l'instar des visages des habitants croisés sur son passage.
Yuria avançait avec un peu plus de vigueur, emportée par la douce atmosphère champêtre de cet hameau.


- Oui, nous y sommes. Vous n'aurez pas de souci à vous faire. En cet endroit, les gens sont très accueillants. Ils auraient pu tourner le dos aux elfes pour des raisons politiques, mais ça n'est pas le cas. J'apprécie beaucoup ce village, sourit la métisse à l'intention de Zash.

Elle tendit une oreille et perçut le lointain murmure des chutes d'eaux transporté par le vent. Ostadan se situait, pour la Messagère, entre la nature et la civilisation. Les deux semblaient vivre en parfaite harmonie sur une seule et même terre. L'un ne pouvait pas vivre sans l'autre.
Yuria adorait ce concept. Raison pour laquelle elle s'attardait volontiers dans les parages pour respirer son air pur et accepter des contrats quand le cœur y était.
Elle passa devant deux gardes forestiers et leur adressa une salutation amicale. Les concernés répondirent de conserve avec un entrain semblable, tout sourires.


- Jake et James, souffla l'hybride à Zash. Si ma mémoire est bonne. Ils sont expérimentés et indispensables en cas d'intrusion. Hommes et bêtes ne les effraient pas. Mais ils restent tout de même très souriants. Venez !

L'hybride pressa gentiment le pas, saluant quelques visages familiers en levant une main. Elle se dirigeait vers un bâtiment un peu plus grand que ses voisins, avec un porche en bois soutenu par de longs poteaux rectangulaires abritant ce qui semblait être la porte d'entrée.
A en croire l'enseigne, il s'agissait d'une taverne faisant également office d'auberge.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 241
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Dim 11 Déc - 15:53


Joli petit village que celui-ci. Des petites maisons disposées en bordure de forêt, le tout baignant dans une ambiance assez chaleureuse. C'est sûr que cela change de la Décharge avec ses immeubles collés les uns aux autres et ses ruelles sombres encombrées de déchets de toutes sortes.

- Oui, nous y sommes. Vous n'aurez pas de souci à vous faire. En cet endroit, les gens sont très accueillants. Ils auraient pu tourner le dos aux elfes pour des raisons politiques, mais ça n'est pas le cas. J'apprécie beaucoup ce village.

Effectivement les habitants avaient l'air accueillants, mais surtout, les gens me regardaient avec curiosité, mais sans aucune animosité. Ils devaient sûrement me prendre pour un type portant une armure étrange, c'est tout. Il faudrait peut-être que je m'achète un manteau d'ailleurs, pour cacher mes bras. Ça me gênera si je dois me battre, mais je passerais un peu plus inaperçu.

– Effectivement, les habitants ont l'air amicaux et juste intrigués par mon apparence. Je pensais rencontrer plus d'animosité à mon égard au vu de mon apparence peu commune.

Nous avons continué à avancer dans le village et avons croisé ce qui semblait être deux gardes que Yuria salua et que j'imitai. Apparemment ils se nommaient Jake et James et on pouvait compter sur eux pour faire leur travail. J'hochais la tête en signe de compréhension et continuais à suivre ma guide jusqu'à ce qui semblait être une auberge et une taverne. Je pris l'initiative de pousser la porte pour rentrer.

- Rentrons, je vous paye à boire. Et puis bon, marcher, ça donne soif ! dis-je à Yuria en souriant.

Je suis donc rentré dans la taverne en cherchant du regard une table libre. Ce qui n'était pas très compliqué puisque seule une petite dizaine de personne étaient présentes dans la salle, dont plusieurs visiblement ivres, alors qu'elle pourrait facilement en contenir le triple. Je me suis donc installé à une table non loin de la cheminée qui se trouvait en face de la porte. J'avais remarqué une tablée de trois hommes visiblement ivres sur la gauche, mais même s'ils regardaient Yuria de manière assez vicieuse et moi de manière étrange, ils ne me semblaient pas dangereux, donc je décidais de les ignorer. Cela devait juste être des ivrognes quelconques comme en croise dans tous les débits de boissons.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant En ligne
Yuria Elwing
avatar


Messages : 222
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Dim 18 Déc - 20:43


Yuria alla répliquer : "Vous avez vraiment de quoi payer ?" mais, pour des raisons pratiques, elle préférait garder le silence et acquiescer d'un simple hochement de tête non sans esquisser un sourire reconnaissant. D'habitude, elle ne buvait que lors de la rédaction d'un contrat lié à son boulot de Messagère, principalement pour trinquer en bonne professionnelle avec son nouveau - ou habitué, parfois - commanditaire. Il ne s'agissait jamais d'une beuverie disproportionnée, comme c'était apparemment le cas au niveau d'une table occupée par un trio d’ivrognes aux yeux baladeurs. Si la métisse n'était pas habituée à ce qu'on la lorgne de la sorte, elle aurait très certainement frémi de gêne. Mais elle connaissait les hommes à l'esprit embrumé par l'alcool. C'était chose courante, malheureusement. Le tavernier tolérait ces spécimens. Alors Yuria devait les tolérer aussi. Sauf si l'un d'eux venait à dépasser les bornes. Ou tous les trois. Généralement, ils agissaient en groupe, comme des esprits galvanisés et synchronisés par un excédent de boisson alcoolisée. Ivresse pourrait bien finir par devenir une entité divine auprès de certains humains, un de ces jours. La semi-elfette n'espérait de jamais avoir à la rencontrer.
Yuria se contenta de saluer tout le monde d'un geste classique, ni méprisant ni provocateur, ni irrespectueux ni amical. Puis elle suivit Zash, sans cesser de jeter quelques coups d’œil discrets, complètement détendue à l'extérieur.
Elle tira la chaise la plus proche et s'installa en face du cyborg, patiente quant à l'imminente arrivée du tavernier. Elle préféra se focaliser sur Zash pour le moment, ses yeux bleus s'arrêtant sur le visage de ce dernier.


- Je vais probablement me montrer un peu trop indiscrète mais... vous pouvez consommer quelque chose de liquide avec ce corps-là ? Comme n'importe quel être vivant ?

La curiosité frappe toujours dans ces moments-là, irrépressible, très agaçante car elle se doit toujours d'être assouvie d'une manière ou d'une autre. Parfois elle devient une qualité, une marque de prudence afin d'anticiper le pire. Dans d'autres cas, elle vous perturbe et vous fait passer pour quelqu'un de trop indiscret, voire de relativement stupide.
Elle rapprocha un peu plus sa chaise de la table en la relevant légèrement lors du processus, histoire de ne pas produire un bruit monstre. Puis la métisse se pencha légèrement pour parler à voix presque basse, juste au cas où ce dialogue éveillerait les pulsions sauvages de certains clients abrutis par la boisson. Avec eux, difficile de deviner à quoi s'attendre.


- Cela dit, j'imagine que la seule partie humaine de votre anatomie a besoin d'être irriguée, ajouta la semi-elfette comme pour justifier l'intérêt de sa question précédente, avant de s'adosser calmement sur le dossier de sa chaise. Je ne peux pas m'empêcher de trouver ça étrange. Non pas révulsant, juste très curieux. J'ai du mal à y croire mais, pourtant, je suis bien forcée de le reconnaître en vous voyant.

Elle roula des yeux vers le plafond, médita un instant sur ses propos et ses nombreuses rencontres issues d'un autre monde qu'Edengardh, puis entreprit de se mettre à la place de son interlocuteur. Ou plutôt dans la peau des étrangers à cet univers. Oui, cela devrait fonctionner. Avec un minimum de réflexion.

- Les elfes n'existent pas chez vous. Alors j'imagine que vous-même aviez eu une belle surprise en en découvrant brusquement l'existence. L'étrangeté peut effrayer ou rendre la vie plus surprenante - nullement déplaisante pour ma part.

Un bon moyen d'assurer son amitié avec le cyborg. Des paroles honnêtes, bien pensées. Rien de faux, juste de la compréhension. Les siens ne partageaient pas cette opinion, néanmoins. Ils préféraient s'écarter des autres, conserver une bonne distance avec des présumés dangers. Mais pas Yuria. Elle voulait découvrir de nouvelles choses, de nouveaux individus, de nouveaux êtres. De nouvelles aventures.
Revenir en haut Aller en bas
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 241
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Mer 28 Déc - 21:03

 Yuria s'est installée en face de moi, pas l'air plus gênée que ça par les regards des ivrognes. Elle devait y être habituée… Toujours est-il que finir dans un tel état était assez pathétique. Mais bon, tant que le propriétaire de l'endroit ne les jetait pas dehors, on ne pouvait pas y faire grand-chose… Sauf s'ils commençaient à vouloir aller plus loin que leur comportement actuel, auquel cas je me ferais un plaisir de leur botter le cul. On ne reluque pas une demoiselle comme ça ! Demoiselle qui d'ailleurs s'est mis à me poser des questions en attendant le tavernier.

- Je vais probablement me montrer un peu trop indiscrète mais... vous pouvez consommer quelque chose de liquide avec ce corps-là ? Comme n'importe quel être vivant ?

Décidement, Yuria était très curieuse d'en savoir plus sur mon corps. En même temps, je la comprenais, c'était la première fois qu'elle croisait quelqu'un avec un corps aussi particulier que moi. J'ai souri et j'allais ouvrir la bouche pour lui répondre quand elle a enchainé.

- Cela dit, j'imagine que la seule partie humaine de votre anatomie a besoin d'être irriguée. Je ne peux pas m'empêcher de trouver ça étrange. Non pas révulsant, juste très curieux. J'ai du mal à y croire mais, pourtant, je suis bien forcée de le reconnaître en vous voyant.

Et elle avait raison, j'ai besoin d'alimenter mon cerveau. Pas qu'en liquide mais aussi en glucides, etc…

– Vous avez raison en pensant qu'il faut que j'alimente mon cerveau. Je dois lui apporter tout ce qui est nécessaire à son fonctionnement. C'est pour cela que je possède un système digestif fonctionnel, bien qu'artificiel. Et puis bon, ne pas pouvoir savourer un des petits plaisirs de la vie qu'est la nourriture, en rendrait fou plus d'un …. Ce qui est tout de même préférable, non ?

Mon corps avait beau avoir été conçu pour la guerre, il fallait bien maintenir le moral des soldats qui en était équipés. Et on ne peut pas dire que le système de capsule de glucose à insérer dans le cou soit très agréable pour s'alimenter…. Il faudrait que je lui demande aussi des informations sur les elfes, cela pourrait être intéressant. Les elfes n'existant pas dans mon monde, je ne connais pas grand-chose sur eux. Et j'ai bien été surpris en apprenant leur existence comme l'a dit Yuria.

– Effectivement, j'ai bien été surpris par l'existence des elfes. Mais ce n'était nullement déplaisant comme surprise, comme dans votre cas. Les surprises pimentent la vie et la rendent moins monotone.

Je finissais tout juste ma phrase quand le tavernier arriva. Pile au bon moment.

– Bonjour, qu'est-ce que je vous sers ?

– Une bière s'il vous plaît fis-je au tavernier avant de me tourner vers Yuria Et vous, que voulez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant En ligne
Yuria Elwing
avatar


Messages : 222
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Ven 30 Déc - 23:20


Yuria écouta attentivement la réponse du cyborg sur ses étonnantes fonctionnalités... ou plutôt ses besoins en manière d'énergie nutritive. En somme, il restait vulnérable aux attaques perforantes ou contondantes sur son corps robotique pourvu que ces dernières soient assez puissantes pour plier son étonnantes résistance. Toujours était-ils que son cerveau restait, comme chez tout être vivant, un point faible majeur. Zash restait donc au-dessus de la norme, et ce malgré ses besoins nutritifs. Il devait, de surcroît, disposer d'une intelligence mécanique beaucoup plus évoluée que le commun des mortels afin de pouvoir éventuellement réparer sur son corps artificiel.
Mais combien de gadgets ce monstre de science-fiction possédait-il ?
Il disposait de lames redoutables. Ceci, Yuria l'avait vu. Sans doute transportait-il des armes plus puissantes à l'intérieur de ce corps mécanique. Pour l'heure, autour d'un verre, la métisse n'avait aucune raison de s'en soucier. Aucun ennemi ne devrait les attaquer en de telles circonstances. Le village n'affrontait pas les monstres tous les jours, après tout.
Elle avait donc tout le loisir de pouvoir discuter avec son nouvel ami dans cette taverne, au coin du feu. Surtout lorsque l'intéressé partageait l'avis de la semi-elfette sur le plaisir de la découverte, et ce même concernant des races inconnues.
L'hybride esquissa un sourire amusé et haussa simplement les épaules.


- Je suis entièrement d'accord avec vous.

Le tavernier s’insinua entre les tables de son établissement, remit quelques chaises à leurs places au passage, et posa sa question tant attendue si souvent répétée dans sa profession. Zash commanda une bière et s'enquit du choix de sa compagne de table par la même occasion.
Yuria l'observa un moment, déporta son regard sur le visage du chef des lieux - un peu rondouillard et légèrement barbu, avec des cernes sous les yeux, synonymes d'heures de services excessives -, puis darda de nouveau le cyborg avec ses grands yeux bleus pleins de pureté.


- Du jus de pomme. Cela fait si longtemps que je n'en ai pas commandé... Oui. Du jus de pomme, s'il vous plait, se persuada l'hybride.

Le tavernier acquiesça d'un hochement de tête accompagné d'un petit sourire, puis fit volte-face. D'autres clients venaient de mettre les pieds céans et de s'installer un peu bruyamment à une table proche. Ils ressemblaient plus à des braconniers qu'autre chose, avec leurs gilets et pantalons de cuir ainsi que leur façon de se mouvoir comme s'ils ne craignaient absolument rien ni personne. Le tavernier dut se presser pour les accueillir, sachant ces gens-là peu patients... L'un d'eux - le plus voyant et le plus méprisable de par son comportement bien trop extraverti - avait une iroquoise sur la tête. Le plus petit était chauve - probablement le leader, étant donné son regard malin et son air d'autosuffisance - et le troisième et dernier larron avait une coiffure plus sobre et appréciable, ses cheveux longs et noirs cascadant sur ses épaules carrés.
Yuria les observait sans se faire repérer, par petits coups d’œils discrets. Elle se tournait si vite et si discrètement que le trio ne croisait jamais son regard.


- ...J'ai déjà eu à faire avec ce genre de cas, auparavant, souffla la blonde elfique. Et si j'en crois mon expérience, ça finit mal, le plus souvent. Évitez de trop les observer. Ils sont du genre très irritables non sans être eux-mêmes irritants.

En un siècle de vie et des poussières, elle connaissait ce genre d'olibrius. Anticiper les fortes probabilités n'était pas chose compliqué pour la ravissante descendante mi-elfique mi-angélique. A croire qu'elle arrivait à capter le mal naissant avant son émergence et cherchait à s'y soustraire pour éviter les rixes inutiles.


Dernière édition par Yuria Elwing le Jeu 5 Jan - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 241
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Lun 2 Jan - 14:45

Décidément, on était d'accord sur pas mal de choses Yuria et moi. Je sens qu'on va bien s'entendre. Je n'ai pas eu le temps de rajouter quelque chose après qu'elle m'ait dit être d'accord avec moi, le tavernier venait d'arriver. J'ai commandé une bière et elle un jus de pomme. Intéressant comme choix. Elle n'aimait peut-être pas l'alcool…

Une bande de types qui ne m'inspirait pas vraiment confiance s'est bruyamment installée à une table pas très loin de la nôtre. Je ne sais pas pourquoi, mais je sentais que ça allait mal finir, entre eux et la tablée d'ivrognes, il commençait à y avoir un peu trop de gens susceptibles de déclencher une bagarre… Si j'avais été seul, ça ne m'aurait pas vraiment gêné et j'aurais certainement pris part à la baston générale, mais je n'étais pas tout seul et je ne voulais pas causer d'ennuis à ma nouvelle amie. Amie qui d'ailleurs me mit en garde contre ces types.

– Moi aussi je connais ce genre de types, toujours prêts à mettre le boxon pour un regard de travers… J'ai l'impression que quel que soit le monde, on trouvera toujours des types comme ça dans les bars… Chez moi c'en était rempli et on dirait qu'ici aussi ils sont présents…

J'ai soupiré et fait une pause avant de reprendre.

– Mais bon, passons. Est-ce que vous pourriez m'en dire un peu plus sur les elfes ? Si ça ne vous gêne pas, bien sûr. Parce que bon, on ne peut pas dire que mes informations soit très fournies et correctes…

J'ai fini ma phrase en souriant un peu. En effet, mes informations sur les elfes se limitaient à ce que j'avais pu lire dans les quelques livres fantastiques que j'avais lu dans la Décharge. Et se limitaient donc sûrement à ce qui devait être des stéréotypes comme par exemple le fait qu'ils soient tous blonds avec des oreilles pointues, un balai dans le cul et un arc à la main…
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant En ligne
Yuria Elwing
avatar


Messages : 222
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Jeu 5 Jan - 21:15

Les deux groupes discutaient séparément. Bien sûr, ils se faisaient concurrence au niveau du bruit. Les individus récemment arrivés s'époumonaient sans la moindre gêne; le tavernier tolérait cela. Aucune querelle n'avait encore éclaté. Apparemment le groupe des ivrognes aux yeux baladeurs savait un minimum se tenir. Pour l'heure, aucune raison que la guerre éclate. Lorsque les boissons des individus furent toutes commandées, le silence revint en partie. Il restait toujours quelques bruits de fond mais pas assez dérangeants pour entraver la discussion de Yuria avec le cyborg. Un interlocuteur très aimable parfaitement compréhensif. A cause de son corps en grande partie mécanique, Yuria ne pouvait pas estimer son âge. En fin de compte, cela lui importait peu. Sans doute lui-aussi n'y parviendrait pas.
Qui pourrait deviner les longues année de vécu de la Semi-elfique hormis ses congénères ?
Il valait donc mieux rester dans l'ignorance avec leurs âges respectifs.
La métisse choisit de ne plus prête d'attention aux autres pour se focaliser davantage sur son présent interlocuteur.


- Les mondes ont beau être différents, les hommes ont un comportement assez semblable. Même si je sais qu'ils ne sont pas tous identiques de ce côté-ci. Nous avons encore un peu de temps pour dialoguer en toute candeur. L'alcool ne frappe qu'un groupe, pour l'instant.

Mais elle se propagera très vite, à l'instar d'une traînée de poudre à laquelle on y aura mis le feu. Yuria vérifia discrètement que son Katana Aubevenant coulissait bien dans son fourreau en évitant de produire le moindre bruit suspect. Elle jouera probablement les shérifs plus tard, sans pour autant blesser ses "camarades de jeu". dans certaines circonstances, cela lui permettait de se défouler. Une petite partie de sa conscience le reconnaissait. Mais en ce moment même, juste après avoir mené une joute sévère avec des trolls et un Garok, une telle pensée ne tenait vraiment pas du rêve...
Enfin bref ! Zash voulait en savoir plus sur les elfes, et Yuria n'y voyait aucun inconvénient. Alors elle ne se fit pas prier pour lui fournir des informations sur les siens.


- Je n'y vois aucun souci, répondit-elle sans ambages. Sachez tout d'abord que les elfes sont par définition très proches de la nature. Vous en croiserez rarement en-dehors des bois. La plupart de mes congénères ne quittent pas notre cité, Caras Rhenn. Ils vivent dans la neutralité et préfèrent ne pas s'occuper des guerres qui font rage en Edengardh. Et suite à la mort de notre reine, assassinée par un humain, ils sont très prudents avec les humains. Certains des miens les craignent ou les haïssent tandis que d'autres - les plus curieux - cherchent à les comprendre et daignent les approcher. Bon nombre d'entre-nous maîtrisent la magie, comme vous avez pu le voir tout à l'heure face au Garok. Et enfin, tout comme vous, nous avons nos croyances.

Elle fit une pause, histoire de laisser le temps à Zash de compiler toutes les informations récoltées. Cela ne lui demanderait sans doute pas beaucoup de temps, mais Yuria ne voyait pas l'intérêt de se presser. Parler des siens la mettait de bonne humeur, et elle savourait ce petit plaisir. En l’occurrence, cette joie contrôlée se lisait sur son visage d'ange.

- Si vous voulez savoir quelque chose de spécifique à notre sujet, n'hésitez pas à me questionner. Cela dit, je reste curieuse..., fit-elle en se penchant un peu sur la table, les coudes appuyés sur le bord. Comment ceux du monde dont vous provenez nous décrivaient-ils ? J'ai toujours aimé la si vaste imagination de l'esprit humain et... c'est souvent très drôle ou exagéré, sans vouloir vous offenser.

Des informations pas très fournies et correctes ? Yuria n'avait pas oublié ces mots-là ! Elle espérait bien en connaître le fond, non pas pour se moquer mais surtout pour rendre la discussion plus amusante. L'esprit humain étant si fertile, elle ne risquait pas d'être déçue. De plus, elle n'était en rien susceptible. Seul un compliment bien placé pourrait la déstabiliser, à la rigueur...
Revenir en haut Aller en bas
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 241
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Dim 8 Jan - 14:59

La vache, qu'est-ce qu'ils pouvaient faire comme bruit les types qui venaient d'arriver… Et ils n'étaient même pas encore ivres, alors qu'est-ce que ça serait quand ils le seront… Même les ivrognes pervers qui reluquaient Yuria faisaient moins de bruit. Tiens, d'ailleurs ils avaient arrêté de la regarder pour fixer les nouveaux arrivants d'un air assez mauvais… Ca risque de vite dégénérer quand les autres auront bu eux aussi. Bon, et bien je sens que j'aurais sûrement besoin d'utiliser mes poings puisqu'on est exactement entre les deux groupes. Et J'ai bien l'impression que Yuria avait deviné la suite des évènements, comme moi.

– Effectivement, vous avez raison, les humains restent les mêmes partout apparemment. Et l'alcool ne tardera pas à frapper le deuxième groupe, préparez-vous au grabuge.

Au final, certaines choses de ce que j'avais entendu sur les elfes s'avèrent être vraies. Enfin, entendu sur mon monde d'origine, pas ici. J'avais déjà entendu parler de cette affinité avec la nature qui s'avère être vraie, tout comme celle avec la magie. Pour ce qui était de l'assassinat de leur reine, je n'étais pas au courant, et je comprends que du coup ils soient assez hostiles avec les humains. J'ai eu de la chance de tomber sur une elfe qui soit bienveillante envers eux, à moins qu'ils ne me considèrent pas vraiment comme un humain puisque je suis un cyborg. Ah, l'éternelle question de l'humanité d'un cyborg et qui dépend de l'interprétation de chacun…

– Heureusement pour moi que vous faites partie du groupes des elfes curieux, je doute que cela se soit aussi bien passé avec un elfe qui haït les humains vu que je suis en partie humain….

J'ai souri lorsque Yuria m'a demandé de décrire les elfes tels que je les imaginais là d'où je viens. J'étais bien parti pour lui raconter un bon tas de clichés.

– Et bien… Le stéréotype de l'elfe tel qu'on l'imaginait là d'où je viens est blond, avec des oreilles longues et pointues, proche de la nature, toujours avec un arc et surtout, avec, si je puis me permettre, un énorme balais enfoncé bien profondément dans le cul.

Espérons qu'elle ne le prenne pas mal…
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant En ligne
Yuria Elwing
avatar


Messages : 222
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Dim 8 Jan - 20:30

Les humains se lorgnaient d'un sale œil. La naissance d'une rivalité en devenir, peut-être ? Yuria n'avait même plus besoin de les observer pour sentir que l'atmosphère ne s’améliorait pas. Pis encore, elle n'évoluait pas dans le bon sens. Cela dit, la métisse passait presque inaperçue dans la taverne, au vu des circonstances. Restait à savoir si les deux groupes n'allait pas finir par la "mettre en jeu" au cours d'une rixe dans laquelle le vainqueur pourrait repartir avec son magnifique trophée féminin. Une fois l'alcool ingéré, il y avait fort à parier que cette scène clichée verrait encore une fois le jour se lever.
L'hybride choisit, pour ne pas changer, de laisser un chance à tous ces demeurés et de prier silencieusement les déesses de son peuple pour ne pas avoir à brandir son arme dans cet établissement la plupart du temps très chaleureux.
Son homologue, lui, s'attendait au pire. Il ne s'encombrait pas d'un voile d'optimisme et se doutait bien que ses poings allaient finir par rencontrer des visages tordus par l'ivresse.
Yuria se permit un soupir malheureux devant ce sombre constat... Mais elle se ressaisit bien vite en suivant la conversation de ce brave cyborg.


- Oh ! Oui. Disons que vous avez eu de la chance dans votre malheur. Un elfe intolérant vous aurez probablement observé jouer à cache-cache avec les trolls. Ou alors il se serait débrouillé pour annoncer votre position avec vos anciens camarades de jeu sans lui-même se faire repérer. Puis il aurait eu tout le loisir de vous neutraliser et vous et les monstres. Quand l'un des miens se montre discret, il y a peu de chances que vous puissiez découvrir sa présence, expliqua la blonde elfique en esquissant un petit sourire.

Zash sourit aussi, mais probablement pas pour les mêmes raisons. Il avait très certainement de drôles d'images des elfes à lui décrire, et Yuria voulait les entendre par simple curiosité.
La définition de l'elfe supposée par les habitants du monde du cyborg était pourtant très réaliste. Ça la définissait elle, à quatre-vingt pourcents ! Des cheveux blonds, le commun des attributs elfiques - les oreilles pointues -, la maîtrise de l'arc...
Puis vint le côté extrêmement coincé caricaturé par une expression très familière à laquelle la semi-elfette ne manqua pas de rire. C'était une belle chute, il fallait le reconnaître. Il existait bien entendu des elfes outrageusement coincés, définitivement incapables de rire et incroyablement hautains.
Oui, il fallait bien le reconnaître.
Une fois son hilarité passée, Yuria jeta un regard alentour discret. Les braconniers avaient tourné la tête dans sa direction, attirés par son rire. Allons bon...
Elle entendit une remarque - à priori salace - de l'individu à l’iroquoise, qui déclencha le rire tonitruant de son camarade petit et chauve.
Ignorant les imbécillités proférées par ce cortège de crétins, elle reporta toute son attention sur Zash en se gardant bien de faire disparaître son allégresse.


- Hé hé... je vois. Il y a une grande part de vérité dans ce cliché. Généralement, on les reconnaît tout de suite, les elfes affligés par ce "balai". Les plus enclins à se comporter ainsi sont souvent accablés par de lourdes responsabilités, ou coltinés à la garde. Ils ne savent pas se détendre ! Vous, en revanche, vous me donnez l'impression d'en savoir long sur le sujet, répliqua-t-elle en élargissant son sourire.

Et là, en regardant le cyborg, une question vint lui titiller l'esprit. Et comme d'habitude, elle ne parvint pas à se soustraire à son insatiable curiosité. Si bien qu'elle changea de sujet en un instant, son regard changeant brusquement !

- Votre corps s'alimente pour fournir de l'énergie à ses parties humaines, mais qu'en est-il de l'énergie fournie aux éléments mécaniques qui le constituent ? Au bout d'un moment, j'imagine que les aliments assimilés ne suffisent pas pour déplacer un tel poids. Comment fonctionnez-vous sur le long terme ? s'enquit-elle, ahurie devant cette technologie de haut vol.

Une chose était sûr : elle cherchera à percer de nombreux mystères sur les fonctionnalités de son interlocuteur. C'était tout simplement plus fort qu'elle. Ses yeux vagabondaient sur la silhouette robuste du cyborg, détaillant silencieusement ses épaules et ses bras avec force intérêt.
Il existe un si grand fossé entre la nature et la technologie... surtout pour une elfette penchée sur la première catégorie bien plus primitive.
Revenir en haut Aller en bas
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 241
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Sam 14 Jan - 17:04

Et bien, on peut dire que j'avais vraiment eu de la chance de tomber sur une elfe aussi sympathique que Yuria si ce qu'elle me dit sur les siens est vrai. J'aurais eu vite fait de terminer en crêpe de cyborg s'il m'avait laissé me débrouiller avec les trolls, ou en porc-épic si l'elfe s'était joint à la que part…

– Je vous dois vraiment une fière chandelle dans ce cas, j'aurais fini dans un état bien pire si cela n'avait pas été vous qui étiez apparue…

Ma description fit rire Yuria. A tous les coups, soit j'avais mis droit dans le mille, soit j'étais à des années lumières de la vérité. Pendant que Yuria reprenait son sérieux, l'alcool continuait de chauffer les esprits et fit même proférer une remarque de très mauvais goût à l'un des types bruyants qui étaient arrivés il y a peu, ce qui ne manqua pas de m'énerver. Mais bon, je n'allais pas déclencher une bagarre ici, à moins qu'on ne me pousse à bout, mais j'étais encore loin de là. Et puis bon, ce n'était qu'une bande d'abrutis rendus encore plus débiles par l'alcool, ce n'est pas vraiment comme s'ils étaient très importants….

Et apparemment, j'avais mis dans le mille avec ma description, ce qui me fit sourire, et encore plus quand Yuria me fit remarquer que je savais me détendre, contrairement aux elfes avec un balai dans le derrière. Elle enchaîna ensuite tellement rapidement sur une autre question complètement différente que je n'ai même pas eu le temps d'ouvrir la bouche avant qu'elle parle. Je m'attendais à tout sauf à cette question en plus…

– Et bien, à vrai dire, je n'en sais pas grand-chose… Ce corps a été fabriqué pour une guerre qui a eu lieu plus de deux cents ans avant ma naissance, et a donc à peu près dix fois mon âge. La technologie qui le fait fonctionner à en grande partie été perdue durant ce laps de temps, et même si je peux faire des réparations basiques dessus comme vous avez pu le constater, je ne connais pas grand-chose sur son fonctionnement véritable… Seul un cyberdocteur pourrait vous répondre, et moi je n'en suis pas un, je ne suis qu'un vulgaire Hunter-Warrior.

Pendant que je finissais ma phrase, un rire tonitruant éclata du cote de la table des ivrognes aux yeux baladeurs et une choppe vola dans leur direction en me passant devant le nez, en provenance directe de l'autre table. Ho ho, voilà le début des hostilités apparemment….  
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant En ligne
Yuria Elwing
avatar


Messages : 222
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Dim 15 Jan - 22:31


Son interrogation sur les fonctionnalités du corps du cyborg avaient interrompu les rires de ce dernier. Changer brusquement de sujet arrivait souvent à la blonde elfique continuellement avide de découvertes. Quand une occasion se présentait, ne serait-ce qu'un tout petit blanc sonore, elle ne la manquait jamais ! Et là, ça n'avait apparemment pas loupé. Mais, malheureusement, le concerné lui-même n'en savait pas long sur son propre corps. Il était question d'une technologie plus âgée que les cent années d'existence de la métisse, d'où la raison de ce savoir à priori perdu. Une panne atypique ne serait donc pas la bienvenue dans un monde comme celui-ci. Un bidouillage hasardeux sur des dégâts importants pouvait donc avoir des conséquences désastreuses sur le cyborg. Sauf en la présence d'un "cyberdocteur" capable de lui remettre plus que des boulons en place. En guise de comparaison humaine, Zash incarnait le guerrier sans connaissances médicales - ou avec peu - et le "cyberdocteur" jouait le rôle du guérisseur, tout simplement.
Sur le coup, Yuria fut un peu déçue. Elle qui s'attendait à obtenir des informations plus pointilleuses sur son compagnon de causette. Enfin bon, elle avait tout de même récolté de nouvelles informations sur l'intéressé, à savoir une fourchette approximative sur son âge ainsi que sur celle de son armure corporelle.
Comme si le destin tenait à en rajouter une couche vis-à-vis de tout ce qui relevait de l’interruption ou de la gêne au milieu de cette conversation, la métisse n'eut guère le temps d'ouvrir la bouche qu'une chope de bière fila sous ses yeux à toute vitesse avant de s'éclater avec fracas contre le crâne d'un des membres du trio braconnier. En se relevant d'un bond, Yuria braqua ses yeux ronds de surprise sur le groupe d'ivrognes en proie à une remarquable agitation. Apparemment il n'y avait nul besoin d'une rivalité avec le groupe de braconniers pour que tout parte à vau-l’eau ! Le projectile ciblait à l'origine l'un des trois alcoolos. Mais l'ex-propriétaire du gobelet massif ne partageait visiblement pas l'adresse dont Yuria disposait avec ses flèches et son arc en mains.
La réaction des braconniers, et notamment du chef de ces derniers, ne fut pas une grande surprise.


- Le putain de fils de pochtron ! beugla le plus petit en soulevant sa chaise en vu de s'en servir comme arme contondante.

Son ami surenchérit en renversant bruyamment la table, toutes griffes sorties. Et les autres ivrognes, pendant ce temps-là, continuèrent de se taper dessus, snobant inconsciemment les deux autres par la même occasion. Les insultes fusaient dans tous les sens tandis que le tavernier s'empara d'une matraque à l'extrémité rembourrée d'une épaisse lanière en cuir, une arme idéale pour neutraliser ou handicaper les éléments perturbateurs.
Yuria, qui analysait prudemment les mouvements désordonnés de son entourage, bouscula Zash en arrière tout en reculant elle-même par la même occasion. Cette manœuvre avisée leur évita à tous les deux de recevoir un tabouret entre les gencives. Ce fut par contre l'un des ivrognes aux prises avec son camarade de beuverie qui en pâtit douloureusement, ledit tabouret le percutant au niveau des reins.
Et la bagarre générale éclata, avec comme point de rencontre la table où le cyborg et la métisse discutaient en tout candeur quelques secondes plus tôt. L'intéressée adressa un regard furtif au guerrier de métal, lui suggérant implicitement de gérer les deux zouaves méchamment alcoolisés, avant de se tourner aussitôt vers les braconniers bien disposés à intensifier ce boxon.
Les mots ne servant à rien dans une telle situation, La Messagère choisit d'adresser sa missive de façon moins subtile, avec notamment un coup de pied fouetté au niveau des genoux d'un braconnier enragé qui ne tarda pas à perdre l'équilibre, manquant largement le visage de la blonde elfique avec son poing, et par s'écraser lourdement sur une table au point de la briser en deux à son atterrissage.
Revenir en haut Aller en bas
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 241
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Ven 20 Jan - 10:27

Et c'était parti pour une bonne bagarre de bar ! La situation avait dégénéré plus rapidement que prévu et avait tourné à la baston générale. Même le tavernier était de la partie ! Je me suis levé et ai failli me prendre un tabouret dans les dents si Yuria ne m'avait pas poussé. Elle me fit signe de m'occuper de deux des ivrognes et j'acquiesçais d'un signe de tête, pas la peine d'essayer de parler, elle ne m'aurait pas entendu vu le boxon.

Je me suis tourné vers mes deux cibles avant de provoquer le premier. Ça le rendait encore plus prévisible, déjà qu'il était fin bourré. Il valait mieux que je n'y aille pas trop fort avec lui, je ne voulais pas le tuer, donc on allait éviter les coups de coude et de genou. J'ai donc profité de ma petite taille pour lui faucher les jambes en tournant sur moi-même avant de l'envoyer sur son camarade derrière lui d'un coup de pied avec mon autre jambe pendant qu'il tombait. Les deux ont volé contre une table et je me suis approché pour les assommer pendant qu'ils se relevaient. J'ai réussi à coller un uppercut dans la mâchoire à l'un d'entre eux avant qu'il ne se relève, mais l'autre, surement moins ivre, a esquivé le coup de poing que je lui réservais. Sauf que cet abruti s'est assommé tout seul comme un grand en voulant me mettre un coup de boule. Il n'avait pas prévu que j'avais un crâne en métal apparemment…. Mon crâne a juste fait un grand bruit métallique pendant que je restais debout, légèrement étourdi quand même, alors que lui s'étalait de tout son long sur son camarade déjà assommé. Et de deux.

Je me suis tourné vers les autres, un sourire carnassier aux lèvres, content de pouvoir me battre contre quelque chose d'à peu près ma taille cette fois-ci.      
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant En ligne
Yuria Elwing
avatar


Messages : 222
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Lun 23 Jan - 23:45


Beau bordel !
Le tavernier ne savait plus où donner de la tête. Pour commencer, il dut entreprendre de contourner les tables et d'autres vestiges du mobilier en désordre pour pouvoir essayer de jouer de la matraque sur des têtes récalcitrantes. De quoi offrir suffisamment de temps à la Messagère pour faire parvenir ses réponses aux braconniers enragés !
Le premier type effondré ne représentant plus une menace dans l'instant, Yuria passa aussitôt au suivant qui le talonnait. L'intéressé - le petit chauve, chef de cette meute indisciplinée - beugla des insanité au nez de la métisse avant de s'emparer d'une chaise et de la lui lancer d'un mouvement ample. En se baissant souplement, Yuria parvint à l'esquiver sans problème. Puis, habituée à faire flèche de tout bois, elle se servit de sa position basse pour bousculer une table d'un coup de pied dans la trajectoire de son adversaire. Le bougre se la reçut légèrement au-dessus de la ceinture mais ne flancha pas, sa haine lui conférant assez de force pour surpasser cette douleur fugace. Le temps que la Messagère se relève, le braconnier la chargea comme un taureau ! Ce coup-ci, gênée par un espace un peu trop restreint à son goût, elle fut bousculée contre un mur, à côté de la cheminée. Son carquois amortit le choc et Yuria fut bien heureuse de ne pas dénombrer de flèches brisées dans ce dernier en y jetant un rapide coup d’œil. Elle avait l'air de tenir davantage à ses flèches qu'à l'impudence de son adversaire ivre de violence. Ce dernier ne se fit pas prier pour tirer bon parti de ce moment d'inattention en s'emparant d'une chaise, tenue par les pieds, pour en éclater le dossier sur la blonde elfique ! Celle-ci eut la sagesse de s'y soustraire avec un relent d'agilité digne des siens, non sans rendre la pareille au butor avec un coup d'avant-bras derrière la nuque. Il s'effondra alors qu'une pluie d'échardes et de morceaux de bois un peu plus consistants tombaient sur sa carcasse inerte.
Le tavernier, pendant ce temps, assomma d'un coup bien placé le premier braconnier qui, la mine rageuse, était bien parti pour aller aider son collègue.
Yuria le remercia d'un hochement de tête accompagné d'un sourire, puis écarquilla soudainement les yeux.


- Baissez-vous ! cria-t-elle.

Mais le tavernier ne réagit pas à temps. Le temps d'accourir, Yuria vit le pauvre bonhomme s'étaler par terre à la suite d'un coup de tabouret en pleine tête, au niveau de la tempe !
Pas le moins du monde calmé par son geste, le braconnier qui avait reçu une chope de bière en pleine face lors du lancement des hostilités montrait les dents, bien décidé à cogner sur la personne la plus proche de lui. Bien entendu, il s'agissait-là de la métisse.
Il fit un pas en avant, un pied du tabouret abîmé serré dans son poing.
La Messagère, les sourcils froncés, le regarda d'un sale œil pour le prévenir que sa patience arrivait à terme.


- Dernier avertissement, souffla-t-elle en le foudroyant du regard.

Il se figea... puis éclata d'un rire moqueur ! Et il entreprit de défoncer le crâne de l'hybride en lui administrant un coup suivant une trajectoire diagonale.
La note métallique du Katana Aubevenant siffla en quittant son fourreau et trancha proprement le pied du tabouret juste au-dessus du poing armé du dernier braconnier. Choqué et pétrifié, il suivit du regard la tête du tabouret et ses deux pieds restants choir contre le sol puis rouler dans un coin.


- Je vous avais prévenu.

Avec son poing serré sur le manche de son arme, Yuria le lui enfonça en plein visage. Le grossier personnage tomba à la renverse, la bouche ouverte et les dents de devant brisées ! Sa jambe soutenue en l'air par une chaise à moitié détruite fut prise de deux spasmes avant de s'immobiliser, son propriétaire édenté ayant fini par tomber dans les vapes.
La Messagère rengaina son arme et partit immédiatement s’enquérir de l'état du tavernier. En l'absence de bruit, elle savait que Zash était venu à bout de ses adversaires.
Revenir en haut Aller en bas
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 241
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Dim 29 Jan - 10:46

Le temps que je me débarasse de mes adversaires, Yuria en avait fait de même. Eh bien, on pouvait dire qu'elle savait se battre… La taverne était dans un sale état après la bagarre, des chaises et des tables renversées un peu partout, des choppes qui avaient volé et des gens assommés sur le tout. Même le tavernier était à terre, visiblement sans connaissance. Yuria s'est approchée de lui, et moi d'elle en remettant une table sur ses pieds au passage.

– Ça va, rien de cassé ?

Ma question s'adressait autant à elle qu'au tavernier, qui entre temps avait repris connaissance et s'était redressé.

– A part des meubles, non, rien d'cassé. me répondit le tavernier.

J'ai hoché la tête en signe de compréhension et je l'ai aidé à se relever avant de jeter un œil aux bagarreurs dans les vapes autour, au milieu du carnage de meubles. Je les ai désignés de la main avant de demander au tavernier :

– Qu'est-ce qu'on en fait ? On les met à la porte ?

J'étais déjà en train de me pencher pour en prendre un et l'éjecter de la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» La langue des Trolls, de Welton Crowley
» [Archive 2009] 10-11-12/04 Festival Trolls et Légendes
» [Archive 2011] Trolls & Légendes IV - 22, 23, 24 avril
» Créatures rares et nommés - Trouée des Trolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réinvente la Destinée :: Le nouveau monde :: La forêt :: Ostadan
-