Réinvente la Destinée

Vous aviez déjà une vie ? Oubliez la car dans ce nouveau monde, c'est un autre destin qui vous attend.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Yuria Elwing
avatar


Messages : 221
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Dim 29 Jan - 22:14


Yuria n'avait pas souvenir d'avoir vécu un situation aussi agitée et déroutante dans cette auberge-ci. Elle trouvait cela bien dommage. Surtout en la présence de Zash. Pourtant, il ne devait plus y avoir de malédiction qui pesait sur sa personne. En tout cas, la Messagère n'y décela aucun détail fâcheux. De plus, il n'était pas question d'une attaque de bêtes sauvages mais d'une rixe stupide entre poivrots. Le destin s'amusait à nouer les fils d'une bien étrange manière, ces temps-ci...
La semi-elfette avait aidé le tavernier à se redresser, celui-ci ayant vraisemblablement survécu à un coup de tabouret pourtant très mal placé sur le côté gauche de son visage. En tout cas, il ne saignait plus.
Suite à l'interrogation de son compagnon de route cybernétique, Yuria leva les yeux vers lui et répondit juste après le tavernier.


- Pour ma part, rien à déplorer. Mais je compte bien examiner la blessure à la tête du gérant.

Son épaule ayant heurté le mur se portait plutôt bien, même si elle lui lançait de tous petits étincelles de douleur par intermittence. L'hybride ne voyait là aucune raison de s'en faire, comparant cela à une mauvaise chute. Elle avait vu bien pire dans des circonstances autrement moins clémentes.
Sa dernière phrase fut donc ponctuée par un sourire destiné à soulager son entourage.
A la seconde question du cyborg, les yeux du tavernier s'embrasèrent en se posant sur les corps étalés dans son lieu de travail.


- Si cela ne tenait qu'à moi, je les découperais en morceaux et les glisserais tous incognito dans des casse-dalles ne serait-ce que pour amortir le prix de mes prochaines dépenses, répliqua-t-il sèchement.

Yuria se racla bruyamment la gorge et posa sans ménagement ses doigts sur la temple meurtrie du gérant.

- Aïe ! Qu'est-ce qui vous prend... ? il se tut immédiatement devant la mine renfrognée de la Messagère et ajouta plus doucement : A-allons ! Ce n'était qu'une mauvaise blague, je le jure... Vous pouvez arrêter de tripoter mon visage comme ça ?

Elle ignora sa supplique et recourut à son Imposition Salvatrice, résorbant petit à petit la plaie de son patient par le pouvoir de la lumière. Un éclat lumineux d'un blanc pur recouvrit momentanément la tempe du tavernier, puis disparut sans un bruit. Il ne restait plus aucune trace de la blessure, juste un petit peu de sang séché.    La Messagère abaissa sa main et darda Zash de ses grands yeux bleus, le calme incarné après la tempête de coups s'étant propagé dans les alentours.

- Le mieux serait d'interpeller James et Jake pour qu'ils se rameutent ici et s'en chargent, conseilla-t-elle en échangeant un bref regard avec le tavernier.

Il se leva d'un bond, comme un ressort, requinqué et frais comme un gardon ! Suite à ce trop plein d'énergie, le bonhomme leva un pouce d'une main et fit signe à ses deux clients de ne pas s'en occuper.

- Vous êtes mes invités, allons ! Et des gens biens. Je vais m'en charger après vous avoir servis. Ces imbéciles ne sont pas près de se relever avant un petit moment, de toute manière.

Le tavernier s'arrangea pour rendre rapidement les lieux présentables et redirigea ses deux clients vers la meilleure table, nettoyée de long en large avec un chiffon propre.
 Il pétait le feu, le bougre ! Merci le sort de guérison un peu trop efficace.
Puis il servit copieusement Yuria et Zash en doublant généreusement la commande.


- I-Il ne fallait pas, balbutia la semi-elfette, un peu gênée sur le coup.

Le tavernier balaya ce commentaire d'un geste évasif et poussa un petit gloussement incrédule.

- Dites plutôt que c'est un minimum ! Il posa une main sur l'épaule de Zash et lui adressa un clin d’œil discret : J'ai à faire avec ces guignols; leurs vilaines trognes vont me faire fuir la clientèle ! Tâchez de bien vous comporter avec votre ange.

Puis il s'en alla prévenir la garde pour qu'ils viennent l'aider à vider sa taverne de la lie alcoolisée et inconsciente. Entre-temps, Yuria se sentit rougir suite aux derniers propos du tavernier. Elle ne pipa pas mot, trop décontenancée pour s'exprimer normalement.


Dernière édition par Yuria Elwing le Dim 5 Fév - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 238
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Dim 5 Fév - 16:15


Bon, Yuria n'avait rien, tant mieux, et le tavernier avait juste une blessure à la tempe que Yuria a bien vite soignée. C'est vraiment pratique la magie, en un rien de temps la plaie avait disparue et le gérant était de nouveau sur pied, et plus en forme que jamais. Il s'est levé d'un bond, comme s'il était monté sur des ressorts et m'a fait signe de ne pas m'occuper des bagarreurs dans les vapes. J'ai lâché sans ménagement celui que je tenais par le col et ai suivi le tavernier jusqu'à la table qu'il venait de nettoyer pour Yuria et moi.

Il s'est éclipsé le temps d'aller chercher nos commandes et de nous les ramener, avec à peu près deux fois plus que ce que l'on avait commandé. J'ai réagi exactement comme Yuria :

- Il ne fallait pas !

Et c'est à ce moment qu'est arrivé le moment gênant. Il a posé sa main sur mon épaule, m'a fait un clin d'œil en me disant de bien me comporter avec "mon ange" pendant qu'il s'occupait de virer les types assommés. Yuria s'est mise à rougir jusqu'aux oreilles, et je dois dire que je ne me sentais pas plus à l'aise qu'elle. Ce n'est pas que je ne l'apprécie pas, bien au contraire elle est très sympathique, et pour être franc elle était aussi belle que sympathique, mais on venait à peine de se rencontrer, alors bon… En plus je ne suis pas vraiment sûr qu'elle veuille bien d'une boite de conserve comme moi.

Un silence gênant s'est installé avant que je n'essaie de le briser en balbutiant tout en tripotant nerveusement ma chope de bière.

– Vous… Vous avez l'air de bien savoir vous défendre on dirait.

Bravo Zash… Tu ne pouvais pas trouver pire pour essayer de briser le silence….
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant
Yuria Elwing
avatar


Messages : 221
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Dim 5 Fév - 22:17

Yuria en vint à se demander intérieurement, hélas pas pour la première fois, pourquoi les qualificatifs de ce genre ou les paroles flatteuses l'affectaient toujours autant. C'était un point faible véritablement enquiquinant auquel elle n'arrivait jamais à rester insensible. Elle n'avait toujours pas trouver la solution pour éviter ce genre de désagrément, ce rouge de la honte qui lui chauffait les joues à chaque fois ! Devant Zash, Yuria poussa un petit soupir en gardant les yeux rivés sur la table. Les lever vers le visage de son interlocuteur lui en coûterait, elle le savait, alors elle s'en abstint bien volontiers. Mais il fallait bien avouer que ce silence ne lui plaisait pas non plus ! Elle se retrouvait donc, en quelque sorte - comme le langage du cyborg permettait de le dire -, le cul entre deux chaises.
Seule solution ? Surmonter cette sensation outrageusement familière.
Pour annihiler la gêne ressentie et méchamment persistante, elle se voila joyeusement la face avec une supposition des plus bancales. Elle se mit en tête que le tavernier connaissait ses origines semi-angéliques et que, en l’occurrence, le mot "ange" prenait tout son sens. Elle s'efforça également d'oublier le clin d’œil complice du gérant de l'établissement qui dissimulait un sous-entendu tout à fait néfaste à son jugement présent. C'était bien pratique de voir les choses sous un autre angle, d'apporter ainsi une petite retouche aux événements passés afin de les modeler à sa convenance. Il ne restait donc plus qu'à les superposer comme un calque sur la si perturbante réalité.
Ou comment contourner le problème pour pallier à cette timidité redondante.
Elle fut fort aise d'avoir trouvé un moyen d'effacer cette sensation pesante et put enfin s'emparer de sa boisson pour la porter à ses lèvres sans que ses doigts ne défaillissent en chemin. Le goût du jus de pomme avait celui de la victoire !
Zash fit un commentaire pour meubler le silence, avec ce qui lui passait par la tête. Lui aussi, remarqua enfin Yuria, avait été affecté par la désinvolture du tavernier. Elle esquissa un sourire plein de compassion.


- Je mettrais ça sur le dos de l'aisance de l'habitude et sur mon siècle d'expérience. Et aussi sur la chance, de temps en temps. A l'issue d'un affrontement, elle joue parfois un rôle majeur, se justifia la métisse avant d'avaler une autre gorgée de sa boisson sucrée. Mais j'ai bien vu et senti que vous n'avez rien à m'envier. Vous êtes vous aussi d'une efficacité redoutable. Je vous remercie, à la place de nos trois soudards, de ne pas les avoir tué ; une personne beaucoup moins sage l'aurait fait à votre place. Or une vie, aussi méprisable soit-elle, ne mérite pas un tel châtiment. Ou alors très rarement. En tout cas, la mort n'a pas sa place ici.

Elle sirota une nouvelle fois sa boisson en se gardant bien de la vider trop vite. Même s'il en restait une encore pleine, la métisse ne voulait pas se presser. De plus, deux ça faisait beaucoup. Elle n'en avait pas demandé tant ! Mais elle n'allait pas non plus chouiner devant une telle générosité.
Son délicieux breuvage reposé doucement sur la table, une question lui vint immédiatement à l'esprit au sujet du cyborg.


- Votre corps est fait pour le combat, si je ne me trompe pas. Mais j'imagine bien qu’après votre accident, il vous a fallu un bon moment pour vous y faire, n'est-ce pas ? Tout comme on n'apprend pas à tirer à l'arc du jour au lendemain. Combien de temps avez-vous mis à en maîtriser la puissance ?

Ce calme dans sa voix et cette façon posée de penser contrastaient si brutalement avec son attitude précédente ! Elle avait repris les rênes, était redevenue maîtresse de son centre de contrôle.
Oui, de quoi trinquer pour fêter ça.
Revenir en haut Aller en bas
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 238
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Sam 11 Fév - 10:45

Malgré la nullitude absolue de ma remarque, elle a eu l'effet escompté. Apparemment, Yuria avait remarqué que j'étais à peu près aussi gêné qu'elle et m'a souri de manière bienveillante avant de me répondre. Le fait qu'elle parle d'un siècle d'expérience m'a assez… perturbé. Je sais que c'est une elfe et que les elfe ont des espérances de vie extrêmement longues comparées à celles des humains, mais elle avait l'air d'avoir à peu près mon âge… Ce qui était assez étrange pour moi, même si elle devait avoir eu la même réaction avec moi. Après tout, impossible de déterminer mon âge avec mon apparence puisque je suis un cyborg…

En ce qui concerne les trois ivrognes que j'ai mis hors combat, je n'aurais pas hésité une seule seconde à la neutraliser définitivement s'ils avaient été véritablement dangereux, je partage à peu près le même point de vue que Yuria sur ce sujet, mais en un peu plus radical tout de même. J'ai repris une gorgée de bière avant de parler.

– Il est vrai que la chance peut parfois beaucoup jouer dans un combat. Cependant, l'habitude et l'expérience comptent pour beaucoup plus. Surtout si elle est aussi longue que la vôtre, comparativement à la mienne qui est d'une douzaine d'années à peine. Mais mon efficacité au combat dépend aussi de mon art martial, le Panzer Kunst, un des plus efficace pour les cyborgs. j'ai bu un peu de bière avant de continuer Et pour ce qui concerne les ivrognes, je suis d'accord avec vous, nul besoin de les tuer. Cependant, s'ils avaient été véritablement dangereux, je n'aurais pas hésité à en finir de manière plus définitive… Mais toujours est-il que ce n'était pas le cas ici et que cela n'aurait qu'apporté plus de problèmes.

J'ai reposé ma chope de bière avant de répondre à la question de Yuria. Ça remontait pas mal de souvenirs, ça faisait tellement longtemps que j'avais un corps mécanique…

– Oui, avoir un corps mécanique demande pas mal d'entraînement et  d'habitude au début. J'avais à peine quatre ou cinq ans quand j'ai eu mon accident et j'ai dû réapprendre à marcher après mon opération, ce qui m'a bien pris deux mois au moins. Mais une fois habitué à avoir un corps mécanique, quand on change de corps, cela ne change pas grand-chose. A part ajuster la force utilisée et les éventuels outils que peut contenir le corps. J'ai repris ma chope, hésitant à boire, mais au final je l'ai reposée avant de continuer Par exemple mon corps contient des équipements qui me permettent de générer du plasma, mais ceux-ci ne sont disponibles qu'en déclenchant une sorte de "mode combat", que j'ai bien mis trois semaines à trouver et à comprendre comment l'activer.

Bon, il n'y avait pas que ça comme outils dans mon corps, mais ils n'étaient pas d'origine, un cyberdocteur me les avait rajoutés suite à ma demande.
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant
Yuria Elwing
avatar


Messages : 221
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Sam 11 Fév - 23:06


Yuria opina aux paroles sensées de Zash. Il voyait les choses sous un angle légèrement différent du sien, mais Yuria devait reconnaître qu'il existait bien des limites à son propre jugement. Par exemple un monstre capable de nuire à la vie des plus jeunes méritait bien de passer sur le fil de son sabre, ça elle ne pouvait tout simplement pas le permettre. Mais ici, comme l'avait si bien mentionné Zash, achever les ivrognes aurait été d'une stupidité révoltante. Lors de la conversation, la métisse nota dans un coin de sa tête l'âge et le nom du style de combat - Panzer Kunst - du cyborg loquace.
A son humble avis, le guerrier de métal ferait un excellent mercenaire. Mais souhaitait-il vraiment rester dans ce monde ou, comme bon nombre d'étrangers à Edengärdh, tenter de réintégrer son univers d'origine ? Pour l'heure, Zash n'avait pas vraiment l'air de se poser la question. Il donnait plus l'impression de profiter de chaque instant passé dans ce monde-ci. Il ne se plaignait pas et cela donnait envie à Yuria de continuer le dialogue. De surcroît, malgré certaines lacunes énoncées un peu plus tôt, le cyborg répondait efficacement aux questions de la Messagère sur sa carcasse de métal si sophistiquée.
Si bien qu'elle en oublia un instant sa délicieuse boisson pour s'abreuver de tous ces mots.


- Une rééducation plutôt basique, à vous en croire. Sauf pour les fonctionnalités plus complexes, comme l'usage de votre... "plasma". Et cette énergie se recharge automatiquement ? Je trouve cela fascinant ! Dans un sens, la magie n'est pas si différente que votre technologie ; Il nous faut simplement en comprendre les ficelles, commenta la métisse en un sourire compréhensif.

Elle avait bien d'autres questions à lui poser, mais Zash lui-même n'allait pas tout lui déballer ainsi sans en découvrir un peu plus sur elle. Alors, comme pour se replonger à son tour dans le passé, son regard se perdit un instant dans le fond de son gobelet. Elle en décrocha les yeux pour les reposer calmement sur le visage du cyborg, tout en lui décochant un autre sourire cette fois-ci emprunt de nostalgie.

- Mais le temps qu'on y accorde n'est en rien identique. J'ai passé de nombreuses années à étudier la magie - deux types de magie pour être exacte. Et la première variante, celle de la nature, m'a demandée moins de temps encore que celle relative à la lumière. Une fois, en perdant contenance sous le coup de l'excitation due à mes "prouesses", j'ai bien failli me vider de mon énergie. (Elle émit un petit rire niais) Disons que je me suis effondrée sur place, incapable de stopper mon incantation, et que la plante continuait de se gaver insatiablement de ma magie. Ainsi la "prouesse" s'est transformée en véritable désastre ! Je crois que sans l'intervention de mon mentor, je serais probablement morte à l'heure qu'il est. Moralité ? Mieux vaut prendre son temps au lieu d'entreprendre des choses aussi insensées.

Profitant de cette assimilation de données par le cyborg, elle but dans son gobelet et savoura son jus de pomme comme jamais. Le souvenir de cette aventure, avec un peu de recul, lui paraissait assez amusant. Le pire se trouvait bien loin derrière elle ! Fort heureusement.
Elle surenchérit avec un bref haussement d'épaules.


- Cette petite expérience déplaisante s'est avérée, au final, très instructive. La preuve : je ne commets plus ce genre d’erreurs, même en étant acculée, dit-elle triomphalement, avant de penser à sa mésaventure avec les écailleux dans le marais et de perdre un peu de sa superbe : Enfin... pas au point de perdre connaissance en plein combat. C'est aussi en partie pour ça que j'ai appris à manier l'arc et l'épée. J'ai préféré mettre toutes les chances de mon côté, être polyvalente.

Puis elle attendit un éventuel commentaire de son interlocuteur, curieuse d'obtenir son avis sur tout cela sans pour autant le lui demander directement. Elle observait sa réaction derrière son délicieux breuvage sucré, faisant mine de ne pas trop s'en soucier. En même temps, la Messagère anticipait intérieurement d'autres interrogations à son sujet.
Avec son expérience, elle pouvait bien se le permettre.
Revenir en haut Aller en bas
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 238
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Sam 18 Fév - 10:33

Apres avoir fini de parler, j'ai vidé la moitié de ma chope d'une traite. Holà, il fallait que je me calme, j'avais beau en avoir une deuxième, je n'allais tout de même pas descendre les deux aussi vite que les ivrognes de tout à l'heure.

– Effectivement, la rééducation est assez basique, mais bon, il faut bien cela au debut. Et en ce qui concerne le plasma, ce n'est pas vraiment une énergie. C'est assez complexe mais en somme, c'est de l'air extremement chaud et à tres haute pression. Je me suis arrêté quelques instants de parler pour faire jaillir un petit jet de plasma des doigts de ma main gauche pour lui montrer avant de reprendre. Ceci est du plasma. Et vous avez raison, avant de l'utiliser, mieux vaut en comprendre les ficelles, sinon gare aux accidents.

J'ai arrêté mon jet de plasma en souriant pour écouter Yuria m'expliquer les dangers de la magie et la plante qui se nourrissait de son énergie tout en continuant à pousser, mettant sa vie en danger. Cela me faisait un peu penser à ce qui se passerait si le verrou informatique de mon corps était levé. J'avais vu les résultats de mes propres yeux : un quart de la Décharge de détruit. Repenser à ce moment me fit frissonner. Heureusement que la technologie n'était pas encore assez développée pour faire ça ici. Trop absorbé par cette pensée, je ne dis rien jusqu'à que Yuria recommence à parler.

– On commet tous ce genre d'erreurs au début. Plusieurs fois j'ai failli mourir par le passé en surestimant mes capacités et en me mesurant à des personnes trop fortes pour moi. Et il est vrai qu'être polyvalent est très utile. Ce n'est pas pour rien que j'ai appris à manier une épée et me suis fait rajouter une arme à distance dans mon bras en plus de connaître un art martial adapté à mon corps. Fis-je en regardant mon bras gauche. Cela ne peut être que bénéfique.

Sauf si on se fait chopper par les Usines avec un canon pneumatique dans le bras. Je ne suis pas sûr que ce soit très autorisé d'avoir cela dans la Décharge. En tout cas cela m'aura bien été utile à des moments. Mais puisque Yuria parlait de magie, une question me vint à l'esprit.

– A votre avis, est-ce qu'avec un corps comme le mien il est possible de pratiquer une quelconque forme de magie ?
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant
Yuria Elwing
avatar


Messages : 221
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Sam 18 Fév - 23:40


Ouaip. Zash manipulait son "plasma" avec une aisance remarquable. En tout cas, il ne craignait visiblement pas de perdre le contrôle de ce "pouvoir technologique", au risque de faire malencontreusement grimper cet air outrageusement chauffé vers le plafond et incendier tout le complexe par la même occasion.
Non, il paraissait aussi sincère que doué avec cette capacité digne d'un cyborg. Et Yuria ne put qu'apprécier ce feu d'artifices discret émanant des doigts métalliques de son interlocuteur.

Outre ce petit détail des plus fascinants, Zash se montrait réconfortant et compréhensif dans ses répliques. Il surenchérissait avec des explications justifiées et pleines de bon sens, énonçant du même coup une partie de son expérience et de ses anciennes erreurs avec, par moments, une pointe de fierté. L’intéressé ne manquait pas de courage, ça Yuria le savait à force d'observation. Sur un tel sujet, rien ne lui échappait !
Cela dit, elle se surprit à avoir fait rapidement disparaître le contenu de sa première boisson et de le porter, en grande nigaude, à ses lèvres sans y retrouver son délicieux arôme - sinon de toutes petites gouttes esseulée en son fond.
Pour ne pas passer pour une idiote, elle la reposa doucement sur la table et fit mine de s'en être délecté, se gardant bien de toucher à la seconde tournée même si, intérieurement, elle en brûlait d'envie.
La Messagère reporta son attention sur son homologue et plissa le front en écoutant sa question, avec pour sujet la magie, si cette dernière pouvait être utilisée avec un corps comme le sien.
Un instant durant, Yuria parut méditative, les lèvres pincées et le regard rivé vers le plafond. Deux ou trois secondes après, elle avait déjà la réponse à cette interrogation et darda en conséquence ses grands yeux azuré brillants d'intelligence sur l’intéressé.


- Tout cela dépend de quel type de magie vous voulez parler. La mienne, issue des elfes et des anges, repose sur une harmonie entre le corps, l'esprit et le monde qui nous entoure. Avec un corps comme le vôtre, je ne pourrais pas utiliser mes enchantements car mon être et les flux magiques qui le parcourent ne seraient pas complets, répliqua-t-elle en levant tout de même un index pour signaler qu'elle n'avait pas fini pour autant. Mais la magie humaine, par exemple, n'est pas exactement comme la nôtre. Celle-ci repose sur des "catalyseurs" ou des "artefacts". Avec les connaissances nécessaires, n'importe qui pourrait s'en servir à dessein. Bien sûr, il existe des exceptions ; des gens qui disposent de pouvoirs surnaturels innés, voire acquis par des conséquences mystiques inexplicables ou inexpliquées. Mais oui, à mon sens, un cerveau peut suffire à utiliser la magie. Ou du moins apprendre à s'en servir, pas forcément à l'invoquer soi-même.
Qui sait, après tout ? Peut-être aurons-nous un jour à faire à un mélange de technologie et de magie ? Ce serait fascinant...


Tous ces mots lui ayant donné soif, elle s'abreuva une énième fois, sans précipitation, son regard explorant la salle pour prendre en compte la nouveauté. Le tavernier et la garde avaient pris soin d’escorter les ivrognes dans un endroit plus digne d'eux. Yuria, en adressant un signe de la tête respectueux et reconnaissant au propriétaire des lieux et à ses compagnons de nettoyage, avait pu remarquer - pas pour la première fois - la rapidité et l'efficacité des humains à réparer les bêtises de leurs congénères.
Belle preuve de résilience.
Elle soupira d'aise en secouant tout doucement la tête.


- Vous seriez tenté de vous y mettre ? Ou simplement de la comprendre ? s'enquit finalement la blonde elfique, toujours aussi avenante et emplie de curiosité envers son prochain.

Après tout, c'était plutôt logique. Si Zash venait un jour à rencontrer un mage des plus féroces, rusé et envieux de nuire à son entourage et s'il comptait mettre un terme aux sinistres projets de ce sage avili par ses pouvoirs, il allait devoir se renseigner tôt ou tard ; comprendre son ennemi pour pouvoir efficacement lui faire face.
Ou alors, par simple curiosité. Une pensé bien moins épique.
Revenir en haut Aller en bas
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 238
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Lun 27 Fév - 18:43

J'ai bien fait d'aborder le sujet de la magie. J'ai beau ne pas être une personne toujours en quête de savoir, je ne suis qu'un simple chasseur de primes après tout, ce sujet me semblait très intéressant, et encore plus après les explications de mon amie elfe. Sa magie m'était certainement inaccessible, mais la magie humaine ne l'était apparemment pas. Très intéressant, il existait donc plusieurs types de magie qui avaient des fonctionnements aussi différents qu'un corps de Berserker et un corps Fijiroy.

– Très intéressant, je ne savais pas que la magie pouvait fonctionner aussi différemment en fonction de son type. Pour moi la magie n'était qu'un grand tout assez flou qui pouvait faire des boules de feu ou soigner des blessures en fonction de son type. dis-je en souriant.

J'ai fini ma première chope de bière après avoir parlé et je l'ai reposé, attendant encore un peu avant d'attaquer la deuxième. Entretemps le tavernier avait fini de nettoyer l'endroit avec un peu d'aide des gardes pour emmener les ivrognes loin de là. Sûrement au poste de garde. Yuria me demanda alors si je voulais me mettre à la magie ou simplement la comprendre. Très bonne question.

La pratiquer pourrait certainement m'aider ici où la technologie n'a pas son mot à dire contrairement à la magie, mais reste à voir si je le peux. Même la magie humaine pourrait m'être interdite, soit à cause de ma constitution particulière ou à cause d'un éventuel manque de talent. Mais comprendre la magie me certainement très utile aussi. De toute façon, pour l'utiliser, il faut déjà la comprendre.

– Et bien, je serais tenté de m'y mettre oui. Cela me serait certainement utile, même s'il s'agit de magie assez basique. Et pour ce qui est de la comprendre, si j'en crois vos anecdotes, il vaut mieux bien la comprendre avant de l'utiliser, je me trompe ? Et puis dans un monde comme celui, avoir une compréhension au moins sommaire de la magie ne peut être que bénéfique.
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant
Yuria Elwing
avatar


Messages : 221
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Mar 28 Fév - 0:01


Zash apprenait bien des choses au sujet de la magie de ce monde. Comme quoi les leçons de la Messagère n’atterrissaient pas dans l'oreille d'un sourd. Ce "grand tout assez flou" aux dires du cyborg gagnait petit à petit en précision. Le brouillard de l'ignorance de désépaississait chez cet étranger à Edengardh et cela permettait également à Yuria de se pencher un chouïa sur les bases de ses connaissances en la matière.
Mais la métisse ne se voilait pas la face pour autant.
Les humains capables d'utiliser la magie n'étaient pas légion. Ces magiciens ne remplissaient en aucun cas les garnisons de la cité humaine. Il existant bien davantage de guerriers que de connaisseurs en matière de magie élémentaire.
Dans des cas encore plus rares, d'autres parvenaient à mélanger maîtrise de l'acier et compétences magiques. Avec bien entendu des prouesses plus impressionnantes encore que celles dont est capable la Messagère. Pour autant, cette dernière ne jalousait pas les concernés ; elle avançait à son rythme pour ne pas désespérer en chemin. De surcroît, sa grande longévité lui conférait un avantage certain sur ses concurrents mortels. Cela dit, elle ne s'en vantait guère.
A force d'écouter Zash parler et de porter son breuvage à ses lèvres, elle en avait machinalement vidé le contenu.
Deux n'étaient apparemment pas de trop pendant cette "petite" discussion.


- La magie n'est certes pas utilisable par le premier venu mais, pourvu qu'on en aie la volonté, ce n'est décidément pas impossible à pratiquer. Le mieux serait évidemment d'avoir un bon tuteur en plus de disposer des écrits nécessaires à sa compréhension, évidemment. Tout comme nous n'apprenons pas à lire seul. Même le plus grands des génies ne peut pas traduire un texte dans une langage qui lui est inconnu. Certainement pas du premier coup d’œil, répliqua-t-elle en haussant les épaules. Puis elle se mit à sourire. Vous avez un tout nouvel objectif, Zash. Maintenant il ne vous reste plus qu'à trouver le bon chemin à suivre pour ce faire.

Peut-être pourrait-il essayer de se rendre à Caras Rhenn sous bonne escorte ? Yuria n'était pas contre cette idée-là. Seulement, si le cyborg voulait débuter avec de bonnes bases, ce n'était pas la plus belle option qui s'offrait à lui. Il ne comprendrait sans doute pas la plupart des écrits. Simorgh représenterait probablement un bien meilleur lieu d'étude, si tant est qu'il parvienne à convaincre un mage de lui prêter un peu d'attention.
Ou alors, option bien plus risquée, l'homme aux membres métalliques prendrait le risque d'affronter des mages. Mais Il aurait alors peu de chances d'en ressortir indemne. Sauf dans un affrontement amical, à la rigueur.
Les mains jointes sous la table, Yuria paraissait méditative.


- Hormis ces bois, quels sont les lieux que vous avez déjà visités ? Vous connaissez certainement des endroits plus civilisés, non ? Avez-vous déjà visité Simorgh, par exemple ?


Dernière édition par Yuria Elwing le Lun 13 Mar - 23:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 238
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Dim 12 Mar - 11:52


Mon amie elfe avait bien raison. Si je voulais en savoir plus sur la magie, j’allais devoir me trouver quelqu’un pour me l’expliquer. Je doute de pouvoir réussir à lire et comprendre seul les livres qui en parlent comme le soulignait Yuria. Peut-être dans la ville humaine dont j’avais entendu parler ? Je ne me souvenais plus de son nom, mais je trouverais bien quelqu’un pour me le rappeler et m’indiquer où elle est.

– Vous avez bien raison, dis-je en souriant, seul je n’arriverais pas à grand-chose, surtout que je suis loin d’être un génie. En plus, je ne suis même pas sûr d’arriver à lire un de ces livres si jamais j’en trouvais un.

Entre-temps, j’avais déjà bien attaqué ma deuxième chope sans m’en apercevoir. Cette conversation occupait tout mon esprit, tant et si bien que je buvais sans même m’en apercevoir. Yuria parut un instant méditative avant de me poser une question, qui répondait également à celle que je me posais plus tôt sur le nom de la ville humaine.

– Pas vraiment, non. Jusqu’à présent je n’ai pas rencontré beaucoup de civilisation, à part quelques petits villages çà et là. Mais visiter Simorgh m’intéresserait beaucoup, c’est bien la plus grande ville humaine de ce monde, non ? Enfin, c’est comme ça qu’on me l’a présentée.

En parlant de grande ville, j’ai repensé à la Décharge et pris une des puces de crédits que je gardais dans ma poche et m’étais mis à jouer avec. Je les gardais en souvenir, elle n’avait pas vraiment de valeur ici, à part pour des collectionneurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant
Yuria Elwing
avatar


Messages : 221
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Lun 13 Mar - 23:44


Yuria acquiesça d'un hochement de tête, toujours ravie d'éclaircir son interlocuteur sur ce qui titillait sa curiosité. D'ailleurs beaucoup de choses le rendaient curieux. D'où la facilité de tenir une conversation durable avec ce dernier.

- Oui, Simorgh est une cité très vaste. Vous ne devriez rencontré aucun problème pour y entrer, à contrario des elfes auprès desquels les humains sont en butte. Moi-même j'évite de m'y rendre. Ou plutôt d'y rentrer, précisa-t-elle, aussitôt sa phrase précédente achevée. Je ne vois aucune objection à escorter des humains jusqu'à ses remparts. Je considère cela comme un contrat comme un autre.

Pas de racisme. Sauf si elle venait à tomber sur un démon capable de l'abuser avec un déguisement très réaliste. Un idée relativement absurde si l'on considère l’œil critique et analytique de la Messagère, en plus de son siècle de vie et ses nombreuses années passées dans la profession, à croiser des visages et des visages...
Sa jugeote et son sens du service dépassaient l'entendement des mortels.
Elle réfléchit de nouveau, promenant son regard d'azur sur la table qui la séparait de son interlocuteur. Pour l'heure, personne n'avait besoin de ses services. Céléborn ne l'attendait pas à Caras Rhenn. Aucun client ne souhaitait son soutien.
Autrement dit, elle était libre de faire ce qui lui plaisait.
Un peu trop libre, pour le coup...
Elle poussa un petit soupir joyeux.


- Si vous aimez passer les nuits à la belle étoile, je peux toujours vous y emmener en un temps record. Je connais la forêt comme ma poche et il en va de même pour les régions qui la cernent.

Zash sortit une surface plane de sa poche, un espèce de carré, qu'il triturait entre ses doigts. La semi-elfette ne put s’empêcher de s'y intéresser au point de se pencher un peu par-dessus la table et de donner malencontreusement au cyborg une belle vue sur son décolleté si ce dernier venait à lever les yeux au mauvais moment. En revanche, l'hybride angélique n'y pensait même pas, l'esprit trop accaparé par les étrangetés de l'homme au corps robotique. De plus, les pensées libidineuses ne l’intéressaient guère. Elles n'avaient un impact que si elles étaient accompagnées d'un compliment à son douloureux égard. Les quatre-vingt dix-neuf pourcents du temps, Yuria s'en fichait et faisait toujours montre d'une certaine pudeur.
Mouais... comme quoi, même avec un siècle d'expérience, l'inattention, ça arrivait à tout le monde, aussi bien aux esprits éclairés qu'aux abrutis finis.


- Qu'est-ce que c'est ? demanda-t-elle sans grande surprise. Un composant de votre armure ?

Elle finit par reposer ses fesses sur sa chaise une fois l'objet analysé à mi-distance.
Revenir en haut Aller en bas
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 238
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Mer 22 Mar - 21:04

Yuria se proposait de jouer une nouvelle fois les guides pour moi et de me conduire à Simorgh. Bien que la proposition soit intéressante et la compagnie de Yuria agréable, j’allais devoir refuser. Elle m’avait déjà bien assez aidé, je n’allais pas l’embêter plus longtemps.

– Je ne vais pas vous embêter plus longtemps, vous m’avez déjà bien assez aidé, je m’y rendrais seul. Enfin, si j’ai un chemin à suivre du moins….

La puce de crédits que j’avais sorti de ma poche avait eu l’air d’attirer l’attention de mon amie elfe. Tellement qu’en se penchant sur le petit objet plat et hexagonal elle m’offrait une superbe vue sur son décolleté, dont je me suis empressé de détourner les yeux. Ce n’est pas que je n’ai pas apprécié la vue, malgré mon état de cyborg je reste un homme normal, mais je ne pense pas que ça lui plaise beaucoup d’avoir le regard d’un type qu’elle connait à peine rivé entre ses seins. Bref, elle m’a demandé ce que c’était, autant lui répondre.

– Loin de là, c’est une puce de crédits, c’est ce qui sert de monnaie là d’où je viens. Mais je présume qu’ici elles ne valent plus grand-chose. A part peut être comme curiosité d’un autre monde. Vous la voulez ? J’en ai d’autres.

Je lui ai tendu la puce avec un léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant
Yuria Elwing
avatar


Messages : 221
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Jeu 23 Mar - 23:38


Au refus de Zash, Yuria demeurait parfaitement compréhensive. Dans un sens, avec les étonnantes facultés de son armure et notamment si sa poisse quasi-surnaturelle s'était enfin décoller de sa pauvre carcasse de cyborg, il ne devrait rencontrer aucun problème pour voyager seul. Plus un troll n'en viendrait à se jeter sur lui, dans le meilleure des cas. Et pour en croiser d'autres non loin de cet endroit, la malchance seule n'y serait certainement pour rien.
La semi-elfette songea à tout cela en gardant ses yeux bleus brillants de curiosité rivés sur la puce. Minuscule appareil à l’apparence si délicate mais à la structure paradoxalement si complexe.
Autant vous dire que l'hybride ne comprenait absolument rien à l'utilité de ce genre d'engin. Cette chose microscopique... faisait office de pièce de monnaie dans son univers d'origine ? Contenait-elle des secrets, des informations sur un sujet précis ? Dans un tel cas, Yuria comprendrait l'utilité de ce petit composant carré. Tout message a sa valeur.
Cela ne l'empêchait pas de rester pantoise.
Elle examina tout de même la puce tendue par Zash, bien incapable de décrocher son regard de la petite pièce électronique. Ses doigts fins et habile tournaient la petite chose dans tous les sens, pour l'analyser sous toutes ses coutures...


- Elle n'a aucune valeur ici, c'est sûr. Je ne connais pas grand monde qui pourrait s'y intéresser.

Comme pour une ultime analyse, la semi-elfette leva la puce au bout de son bras tendu, tenue entre son index et son pouce, et la contempla un petit moment, sans bouger, les yeux plissés.
Au moins, avec la forme angulaire de ce petit gadget, on ne risquait pas de l'égarer en le faisant rouler comme une pièce de monnaie authentique.
Yuria sourit et le fit glisser sur la table du côté de Zash.


- Elle ne me sera d'aucune utilité à moi non plus. En revanche, si jamais vous arrivez un jour à retourner dans votre monde, vous en aurez probablement besoin. Conservez-les, on ne sait jamais.

La métisse se leva avec sa grâce naturelle, écartant sa chaise sans provoquer le moindre bruit dérangeant pour quiconque, puis déposa quelques piécettes au milieu de la table pour payer sa commande et celle du cyborg.
Rester assise allait pendant un temps. Au-delà, elle peinait à le supporter. Nature de voyageuse oblige, il était plus que temps de quitter la table malgré le fait qu'elle se trouvait en assez bonne compagnie pour continuer son brin de causette.


- Je vais reprendre la route. Si vous voulez un dernier conseil : pensez à récupérer une carte de la zone - voire même d'Edengardh tout entier - pour vous y retrouver plus facilement.

Elle lui tendit la main pour le saluer, tout comme elle le ferait pour conclure ou clore un contrat avec un client. Dans cette situation comme dans une autre, Yuria se montrait constamment chaleureuse avec autrui, son sens du contact étant rodé à force de fréquentations.

- Faites bonne route et tâchez surtout de ne pas vous perdre en chemin. Un voyage, ça se prépare, ne l'oubliez jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Zash
10% human, 90% machine, 100% cyborg avatar


Messages : 238
Date d'inscription : 17/01/2016
Armes Pouvoirs : Lame en acier de Damas + Canon pneumatique dans le bras gauche (99 plombs restants) + Techniques plasma + Panzer Kunst
Camp : Renégats, non recruté
Race : Cyborg

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Jeu 30 Mar - 11:29

Yuria me confirma que mes puces de crédits me seraient totalement inutiles ici, ce dont je me doutais déjà. Par contre je doutais fort de pouvoir rentrer un jour chez moi. De ce que j’avais appris pour le moment, personne ne savait comment rentrer chez soi. Tout comme personne ne savait pourquoi les étrangers comme moi étaient attirés ici.

– Vous n’avez pas complètement tort, elles me seront utiles si je rentre un jour chez moi. Cependant, je doute beaucoup d’y arriver un jour, de ce que je sais personne n’y est arrivé et personne ne sait comment faire.

Yuria se leva sans un bruit et je l’imitais, mais de manière un peu moins gracieuse, avec un bon raclement de chaise sur le sol. Elle déposa quelques pièces sur la table pour payer nos commandes, ce que je n’aurais malheureusement pas pu faire puisque la seule monnaie dont je disposais était mes puces de crédits… J’ai serré la main qu’elle me tendait, en essayant de ne pas la lui broyer, avant de lui dire en souriant :

– Je tacherais d’être plus prudent sur les chemins et de ne plus me perdre à l’avenir. J’espère que nos chemins se recroiseront un jour.
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t13693-zash-combattant
Yuria Elwing
avatar


Messages : 221
Date d'inscription : 05/07/2016
Armes Pouvoirs : Katana Aubevenant et Nitescence, son arc.
Camp : Elfes
Race : Hybride ange-elfique.

MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   Ven 31 Mar - 0:00


Zash avait l'air d'avoir abandonné l'idée - ou plutôt l'espoir - de retourner un jour dans son monde d'origine. La plupart des étrangers s'accrochait à la plus petite espérance, à l'infime possibilité quasi-inexistante, d'un éventuel retour chez soi. De ce côté-ci, le cyborg n'était pas dupe. Peut-être reviendra-t-il sur cette pensée à l'avenir, en se penchant sur les mystères de la magie ? ou peut-être pas ?
Impossible de dénombrer le nombre de voyageurs dimensionnels ayant jadis cherché à découvrir un moyen d'inverser la distorsion - une parmi tant d'autres - qui menerait de leur univers à Edengardh. Yuria préférait ne pas enquêter là-dessus au risque d'y laisser des années et des années d'études de son existence pourtant encore bien longue.
Désormais, tout ce qu'elle espérait pour Zash relevait d'un futur prometteur dans cette vie-là. Effectivement, elle l'imaginait très mal percer les secrets d'une magie assez puissante pour le transporter ailleurs. Bien heureusement pour le concerné, celui-ci n'avait nullement l'air dépité par sa résignation précoce.
Sur une ultime poignée de main - nullement douloureuse pour Yuria - qui démontrait encore une fois une certaine maîtrise de son corps de cyborg, Zash lui fit sommairement part de ses présentes résolutions non sans se reposer explicitement sur l'espoir de la recroiser un jour sur son chemin.
D'un bref hochement de tête, la Messagère valida cette hypothèse.


- Le monde n'est pas si grand que ça ; ils se croiseront sans doute une nouvelle fois. Fasse le ciel qu'il en soit ainsi.

Fidèle à sa gracieuseté naturelle dans sa démarche elfique, Yuria quitta l'auberge dans un calme à entendre les mouches voler. Avant de disparaître par la porte principale de l'établissement, elle adressa un dernier sourire aimable à l'aimant à trolls.
Ce fut une rencontre fort plaisante, mais il était temps de reprendre du service en tant que Messagère. Partout comme nulle part.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't feed the trolls ! -La suite- [Zash/Yuria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» La langue des Trolls, de Welton Crowley
» [Archive 2009] 10-11-12/04 Festival Trolls et Légendes
» [Archive 2011] Trolls & Légendes IV - 22, 23, 24 avril
» Créatures rares et nommés - Trouée des Trolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réinvente la Destinée :: Le nouveau monde :: La forêt :: Ostadan
-