Réinvente la Destinée

Vous aviez déjà une vie ? Oubliez la car dans ce nouveau monde, c'est un autre destin qui vous attend.
 

Partagez | 
 

 Yharnam Carbey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yharnam Carbey
avatar


Messages : 3203
Date d'inscription : 30/07/2016
Armes Pouvoirs : Lance télescopique / Poignard / Eyes on the inside (voir l'invisible) / Sixième sens.
Camp : Diabound Cult
Race : Semi-humaine

MessageSujet: Yharnam Carbey   Jeu 8 Mar - 16:05

Yharnam Carbey
ft. Fanart de bloodborne



25 ans
inventé
étrangère  
Semi-humaine
Diabound Cult
description du personnage

Caractère:

Ayant passé presque toute sa jeune vie à tremper dans des affaires louches apportant leur lot de conséquences, Yharnam a vite apprit a baisser la tête et se faire oublier afin de ne pas finir dans un caniveau, la gorge tranchée.
Même  si son gagne-pain a toujours consisté à voler, tricher, participer à des opérations de contrebande de produits dangereux voir même tuer un homme contre paiement à l'occasion, elle ne se considère pas elle-même comme une personne particulièrement mauvaise. En réalité elle s'occuperait bien des problèmes des autres, aiderait les pauvres, porterait secours à l'opprimé etc... Si seulement elle n'était pas déjà tant obnubilée par sa petite personne. Car avant de penser à autrui, il faudrait déjà pouvoir s'occuper de soi-même et faire le nécessaire pour avoir une vie moins moche que celle des autres...n'est-ce pas?

D'un naturel furtif et, il faut bien l'admettre, un peu lâche, Yharnam a tendance à fuir ses problème le plus longtemps possible avant de se décider à y faire face. Bien que colérique, elle ne réagit jamais immédiatement après avoir été provoquée ou blessée d'une quelconque manière, faignant la crainte ou l'impuissance et préférant nourrir sa rancœur dans son coin pour ensuite faire payer le responsable plus tard, au moment où il s'y attend le moins. Cela-dit, elle devient très vite violente lorsqu'elle à bu et s'est par conséquent très souvent laissée embarquer dans des bagarres de bar, chose assez commune là d'où elle vient.

Enfin, la jeune femme nourrit une haine aveugle envers l'aristocratie et la riche bourgeoisie et est par conséquent habitée par un fort sentiment révolutionnaire qu'il est facile d'exploiter pour la convaincre d'agir contre les classes supérieures de la société.

physique:

1m73 de hauteur, des cheveux sombres et désordonnés, des yeux bruns, un visage pas particulièrement plus avenant que celui de n'importe quelle autre femme...A première vue, Yharnam est une jeune femme tout à fait ordinaire se fondant facilement dans la masse, ce qui lui convient parfaitement. Cela-dit sa peau extrêmement pâle, bien qu'étant une caractéristique très commune chez les siens, trahis ses origines souterraines.

Mais ce n'est pas ce détail qui la différencie des gens “normaux”, car la jeune femme est née avec une mutation visible dans ses yeux, ou plus précisément le nombre d'yeux qu'elle possède. En effet de nombreux yeux gris à la paupière dénuée de cils, tous espacés de quelques centimètres, parsèment sa peau de la joue droite jusqu'au haut de la cuisse en passant par la totalité de son bras, le flan droit de l'abdomen et une partie du dos.
Même si elle n'a pas honte de cette particularité, Yharnam cherche généralement à la cacher afin d'éviter le scandale en appliquant des bandages qu'elle enroule autour de sa tête de façon à dissimuler les deux yeux en trop présents sur sa joue et se fait passer pour étant malade ou défigurée afin de justifier cette excentricité. De nuit, elle se contente toutefois de remonter le très haut col de son manteau afin de dissimuler le nez et toute la partie basse de son visage, même si cela lui donne un air particulièrement suspect.

Dans le but de pouvoir se fondre dans l'obscurité, Yharnam est vêtue de gris de la tête aux pieds, son visage étant la seule surface visible de son corps lorsqu'elle ne cherche pas à camoufler sa mutation. Habillée d'un long manteau gris usé  ayant manifestement été recousu à plusieurs reprises avec des morceaux de tissus provenant d'autres vêtements, le reste de sa panoplie est du même acabit: bottes silencieuses, pantalon sombre, mitaines en tissus fins... tout ce qu'elle porte est pensé pour rester silencieux et furtif. La triste allure que cela lui donne ne la dérange pas puisqu'elle ne se préoccupe guère de son apparence, même si elle tient particulièrement à son épais tricorne, qu'elle ne retire presque jamais.


Votre histoire  
Yharnam est née à Londre en 1866, mais pas la Londre que nous connaissons tous. Dans ce monde là, la ville a été volée par une force inconnue, déplacée à plus d'un kilomètre sous terre sur une île au milieux d'un archipel entouré d'une mer souterraine voilée de mystères. Les générations nées depuis ont subit des changements, leur peau devenant pâle et ne supportant plus la lumière du soleil, devenue mortelle pour tous les Londoniens qui s'y exposeraient trop longtemps. Une minorité fût encore moins chanceuse et naquit avec des mutations les rendant difformes , ce qui eu pour effet d'en faire des parias. Yharnam est de ceux-là, bien que sa mutation soit bien moins sévère que celles de la plupart des autres Homme-choses, surnom péjoratif leur étant attribué, ce qui lui permit malgré tout de mieux s'intégrer que les autres même si certains lieux publics lui restèrent difficiles d'accès.

Issue de la basse société, elle entra très jeune dans le monde de la criminalité lorsqu'un homme au service de “l'homme souriant”, un baron du crime local, lui apprit à faire les poches des passants pour son compte. Elle n'a cessé de travailler pour lui depuis, effectuant des besognes de plus en plus variées nécessitant des compétences plus affinées, qu'il s'agisse de prendre une personne en filature, de transmettre des messages ou parfois d'éliminer un individu gênant. Petit à petit , elle devint membre de la main d'oeuvre préférée de l'homme souriant même si, n'étant ni assez rusée, ni assez courageuse, elle ne parvint jamais à gravir d’avantage les échelons de ce syndicat du crime.

Mais bref, malgré la dangerosité non négligeable de son style de vie la jeune femme était parvenue à se faire une place dans la ville déchue et avait même un petit chez-soit à elle. Ce même chez-soit à la porte duquel un inconnu vint un jour frapper. La nuit, ou tout du moins l'heure à laquelle la ville s'endormait, étant tombée depuis longtemps si bien que Yharnam avait tout simplement décidé de l'ignorer jusqu'à ce qu'elle reconnaisse la façon particulière dont on frappait à sa porte.

Trois coups rapides. Deux coups plus espacés. Deux secondes de silence. Un dernier coup.

C'était là le signe que l'inconnu travaillait pour le même homme qu'elle. A partir de cet instant elle n'eut plus d'autre choix que d'aller ouvrir, l'Homme Souriant avait sans doute un travail urgent pour elle. Et tourner le dos à l'Homme Souriant après tout ce qu'il lui avait apportée revenait à tenter de se suicider, purement et simplement. Car s'il était un homme de parole pouvant se montrer généreux, l'individu n'en restait pas moins un bandit impitoyable au mode opératoire brutal et expéditif.

L'interaction avec le sbire fût brève. Elle ne dura que quelques secondes en fait, durant lesquelles il lui remit une sacoche, qu'elle ne devait en aucun cas ouvrir, et des instructions lui indiquant de se rendre aux quais de Wolfstacks avant 2 heures du matin pour y rencontrer un autre contact et lui transmettre le paquet. Cela lui faisait moins d'une heure pour atteindre sa destination. Même si c'était un peu court pour parcourir la distance qui séparait la colline de l'horloger et les quais, ce n'était pas ça qui inquiéta la jeune femme. Après tout elle avait déjà effectué bon nombre de tâches similaires avant celle-ci... Non, ce qui la chiffonnait était le fait que le coursier avait l'air extrêmement nerveux et particulièrement pressé de disparaître, ce qu'il fit prestement une fois sa mission accomplie.
Pour inspirer une telle crainte dans le cœur d'un coursier, ce paquet devait être assez important pour attirer la convoitise de certains, ce qui signifiait qu'en tant que son nouveau détendeur elle était probablement devenue une cible à abattre...

Quelques instant plus tard, Yharnam s'était déjà enfoncée dans les ruelles tortueuses de la ville déchue, alternant entre course et marche furtive dans le but de parcourir un maximum de distance tout en évitant les groupes de soûlards et les coupe-gorge . C'est sur les nerfs que la coursière répéta ce manège pendant près de trente-cinq minutes, se rapprochant toujours plus de sa destination et de la délivrance qui irait de paire.

Bien que rien ne le lui avait encore prouvé jusque là, elle avait l'impression d'être suivit depuis quelques minutes déjà. Elle avait un véritable don pour ça et elle était sûre d'elle, mais elle avait beau tourner la tête de droite à gauche et scruter les ombres, elle ne vit jamais personne... Jusqu'au moment où un mouvement furtif capta son attention, au début de la rue qu'elle venait d'emprunter. Et d'une certaine façon, celui ou celle qui la suivait sembla se rendre compte d'avoir été découvert car la silhouette sombre se mit à courir dans sa direction, sans plus prendre garde de rester discrète.

Yharnam fit de même dès cet instant. Bien que sous pression, elle garda un contrôle de soit suffisant pour tenter de semer son poursuivant de manière raisonnée. Elle connaissait cette partie de la ville comme sa poche et savait par conséquent que les contrebandiers et les gangs d'orphelins avaient laissés au fil du temps de nombreux moyens d'escalader les bâtiments rapidement afin atteindre les toits et d'échapper ainsi aux forces de l'ordre. Des cordes, des empilements de caisses, des échelles... Les moyens de monter là-haut ne manquaient pas et Yharnam ne s'en priva pas, si bien qu'elle se retrouva à franchir les planches reliant les bâtissent en courant, à redescendre dans les rues pour ensuite recommencer plus loin, toujours dans le but de perdre celui qui en voulait probablement à la sacoche...

Et cela parut fonctionner puisque la Londonienne finit par atteindre les quais sans jamais se faire rattraper. Sa confiance rétablie par son possible succès, elle stoppa son avancée pour reprendre son souffle, adossée au mur d'un entrepôt. Elle avait beau garder ses sens en alerte, son poursuivant ne montrait plus aucun signe de sa présence si bien qu’après un moment d'hésitation, la jeune femme poussa un soupire de satisfaction avant de reprendre sa route.

Elle avait gagné à ce petit jeu sordide et la destination n'était plus qu'à une poignée de minutes de là ou elle se trouvait. Rien ne l'empêchait plus de rejoindre son contact et de se débarrasser de ce maudit sac. Elle allait bientôt pouvoir enfin rentrer chez elle et prendre une nuit de repos bien méritée...

Ce fût sans doute ce moment de relâchement qui l'empêcha de voir l'homme l'ayant prise en chasse plus tôt lui fondre dessus, couteau à la main. Les réflexes acquis au fil de sa carrière sauvèrent tout de même la vie de Yharnam à cet instant, lui évitant de se faire trancher la gorge d'un coup sec. Dans la seconde qui suivi, elle sorti elle aussi un poignard de l'une des nombreuses poches de son manteau.

La rixe qui s'ensuivit fut confuse, aucun des deux adversaires ne parvenant à atteindre l'autre, jusqu'au moment où l'inconnu se jeta sur la jeune femme pour la plaquer au sol. Le hasard fit que l'objet de cet affrontement s'échappa de la sacoche au moment ou les deux individus touchèrent le sol. Il s'agissait là d'une sphère mauve pouvant tenir dans la paume de la mains, qui rebondit alors plusieurs fois sur les pavés avant de se briser en une multitude de morceaux. Un son strident s'en échappa alors, un hurlement sorti d'un autre monde, proférant des paroles incompréhensibles sur des sonorités que des oreilles humaines n'auraient jamais dû entendre. La terreur était elle pour les deux combattants qu'ils se retrouvèrent à se blottir soudainement l'un contre l'autre dans un pur réflexe de survie. Un puissant flash s'ensuivit et des visions s'engouffrèrent dans l'esprit de Yharnam, bien trop limité pour analyser ce qu'il voyait alors. Incapable de supporter un tel déferlement d'informations, elle ne tarda pas à perdre connaissance...

Lorsqu'elle rouvrit les yeux, la première chose qui la frappa était le plafond...Le fameux plafond de son monde souterrain, qui d'ordinaire se situait à un peu plus d'un kilomètre de hauteur, semblait soudainement si lointain. Les fausses étoiles qui le peuplaient avait un "on-ne-sait quoi" de différent également. Elle était loin de se douter d'avoir été transportée loin, très loin de chez elle, sous un ciel qu'elle n'aurait jamais cru pouvoir voir un jour.


DERRIERE L'ECRAN
Panskiev




[c] moondaygirl pour rld 2k18  
 
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t14581-yharnam-dc-laur
Yharnam Carbey
avatar


Messages : 3203
Date d'inscription : 30/07/2016
Armes Pouvoirs : Lance télescopique / Poignard / Eyes on the inside (voir l'invisible) / Sixième sens.
Camp : Diabound Cult
Race : Semi-humaine

MessageSujet: Re: Yharnam Carbey   Jeu 8 Mar - 16:05

Yharnam Carbey
maj le  08/03/2018


ATTAQUE : 70 | DEFENSE : 70 | ENDURANCE : 51 | AGILITE : 70 | POUVOIR : 52 





armes possédées
Lance télescopique : Il s'agit à première vue d'une épée courte à double tranchant dont la lame mesure seulement 30 centimètre et dont la poignée est anormalement longue pour une longueur égale. Seulement, une simple pression du pouce sur un interrupteur caché dans la poignée permet à la hampe métallique de la lance de se déployer brusquement pour atteindre un peu plus de deux mètres de portée. Il est à noter que la hampe se rétracte de la même manière.

Long poignard : Un long poignard à lame droite n'ayant rien de particulier si ce n'est le nom de “Carrow” gravé sur l'acier de la lame.
objets possédées
Boucle d'oreille trophée: Une simple boucle d'oreille faite avec la canine d'un Arkoth, le trophée d'une chasse dont Yharnam veut se souvenir.
CAPACITES

Nyctalopie partielle : En tant qu'humaine des souterrains, Yharnam possède la faculté de voir dans le noir. Certes cette nyctalopie n'est pas aussi développée que celle dont font preuve les prédateurs nocturnes, mais sa vision reste largement supérieure à celle de n'importe quel humain de la surface une fois plongée dans l'obscurité. En revanche, pour la même raison, ses yeux supportent mal la lumière du jour et autres fortes luminosités.

Souterraine : La peau extrêmement pâle de Yharnam est totalement inadaptée pour une vie à la surface, un contact de quelques secondes avec les rayons du soleil suffit à provoquer des douleurs tandis qu'une exposition se prolongeant sur plusieurs heures causera inévitablement une mort longue, laide et douloureuse.

Yeux éternels : Étrangement les yeux de yharnam, qu'ils se fassent crever, trancher etc... finissent toujours par se reformer et retrouver la vue, de la même façon qu'une plaie se referme avec un délai de guérison semblable à celui de n'importe quelle blessure légère.


POUVOIRS

Eyes on the inside   état du pouvoir : débloqué  
    Après son contact avec ce qui était emprisonné dans la sphère qu'elle devait transporter, Yharnam est devenue capable de voir ce qui est invisible aux yeux de la majorité des autres humains. Elle peut ainsi voir au travers des illusions et repérer les individus dissimulés par des moyens surnaturels si son pouvoir est supérieur au pouvoir de la personne responsable du sort concerné. Il est à noter que cela n'annule en rien l'illusion ou sortilège pour autant. 
     



Sixième sens  état du pouvoir : débloqué  
    Yharnam a la capacité de ressentir la présence des êtres intelligents qui l'entourent, lui permettant ainsi d'avoir une idée approximative de leur emplacement. Cela-dit, elle est bien incapable de savoir de qui ou de quoi il s'agit à moins d'avoir été très souvent en contact avec la personne concernée. Les animaux et autres créatures sauvages lui sont quand à eux un peu plus difficiles à percevoir.  
    Le rayon d'action de ce pouvoir est de un mètre de base, et s’accroît d'un autre mètre pour chaque point au dessus de 10 points de pouvoir pour un maximum de cinquante mètres.



[c] moondaygirl pour rld 2k18  
 
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t14581-yharnam-dc-laur
 

Yharnam Carbey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réinvente la Destinée :: Pour commencer ! :: Présentation :: Refonte des Fiches-