Réinvente la Destinée

Vous aviez déjà une vie ? Oubliez la car dans ce nouveau monde, c'est un autre destin qui vous attend.
 

Partagez | 
 

 La malédiction des pilleurs de tombe |PV :Slayer|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Néfernéferourê - Heka
avatar


Messages : 24
Date d'inscription : 30/08/2018
Armes Pouvoirs : Aucune armes / pourvoir lié aux serpents
Camp : Diabound cult
Race : Hybridation serpent + humaine

MessageSujet: La malédiction des pilleurs de tombe |PV :Slayer|   Mar 4 Sep - 21:53

Mes pieds… Je n’avais pas l’habitude de marcher autant. J’avais pourtant la peau plus résistante que la plus part des humains. Pourtant crapahutera dans cette forêt me donna mal aux pieds. J’enlevais donc mes sandales, profitant un petit ruisseau et je me les rafraichissais.  Je restais quelques minutes, cela me faisait du bien.  Cependant, je voulais quitter au plus vite cet endroit. Je ne me sentais pas à l’aise. Une bête inconnue pouvait à tout moment venir me faire peur pour mieux dévorer. Je ne me sentais pas sereine. L’Egypte est plus lointaine que jamais et pourtant, j’avais le sentiment plutôt vivace d’avoir été plus en sécurité la – bas qu’ici.  Il est vrai que beaucoup de ses paysages m’étaient plus qu’inconnu, ce qui devait m’aider à me sentir si perdue. Je soufflais, remis mes sandales après avoir laissé sécher mes pieds. Je me remis en marche.
J’espérais trouver un endroit  calme et plutôt apaisant. Assez du moins pour que je puisse reprendre mon souffle voire me reposer.  Etre désarmé était tout sauf intelligent. J’en avais conscience. Cependant, j’en n’étais pas responsable. Quand le feu vous consume sous le regard omniprésent de vos bourreaux, vous ne penserez jamais qu’un jour vous réveillez dans un monde autre que le vôtre seule… Jamais.
J’avais repris mon apparence plus qu’humaine. Mes écailles bien cachées, mes yeux noirs… Ils ne restaient plus que mes marques. Rien de bien terrifiant.  J’étais une proie trop évidente. Je déteste l’être.
Une nuit passa puis une autre. J’avais réussi à dormir quelques heures, à trouver quelques fruits … Encore une nuit dehors et je vais mourir de froid. Je me sentais légèrement enrhumer, éternuant à tout va. Je n’étais donc plus discrète. Enfin, j’étais plus visible et sale, trop sale.


Et ma marche ne faisait que m’épuiser au fur et à mesure… Je devais faire peur vu ma tête. L’Egypte me manque. C’est là alors que la nuit tombait à nouveau, il se mit  à pleuvoir. Le comble !  Je me mis à courir, cherchant un abri et je vis un village au loin. Enfin un regroupement de maison brillant de lumière.  Je m’y précipitais.  Peut-être que je pourrais… Je ne sais pas moi, me reposer. Manger ? Je l’espérais.  
J’y arrivais enfin. Je m’abritais sous le porche d’une maison, en faisant mon possible pour ne pas être vu. Je restais un long moment. J’avais bien froid. Je restais muette fixant la noirceur qui prenait toujours plus de place.
Je me demandais s’il n’y avait pas un endroit, une auberge peut être ou je pourrais me reposer… Mais cela devait surement être payant. Et je n’ai aucune monnaie. Et va séduire dans mon état.  Je finis par me perdre dans mes pensées quand j’entendis un bruit plutôt impressionnant résonné…Je me figeais.

- Mais fait moi de bruit… On va se faire repérer.
- Oh ça va, il est lourd…

Je vis soudain deux hommes tenant un … homme ? Je percevais mal mais vu l’odeur que je pouvais sentir, un des trois étaient mort et depuis bien longtemps d’ailleurs. Je me pinçais le nez et je me cachais derrière la maison pour ne pas être vu. Je ne voulais pas voir surtout.  
Un autre bruit plus fort me parvint à l’oreille.

- Imbécile, tu l’as fait tombé.
- Désolé… C’est le dernier dis-moi …
- Non…
- Merde.


Je le sentais mal. Vraiment mal. Reste calme, tout va bien me dis – je à moi sans prononcer un seul mot. Je ne voulais pas qu’on me repère.
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t17944-neferneferoure-
Slayer
amateur de pipe et suceur invétéréavataramateur de pipe et suceur invétéré


Messages : 281
Date d'inscription : 21/02/2018
Camp : Algron
Race : Vampire

MessageSujet: Re: La malédiction des pilleurs de tombe |PV :Slayer|   Mer 5 Sep - 16:16




D’accord, ce monde était en flamme et en grand danger, à cause de menaces intérieures et extérieures. Pourtant, le vampire ne se sentait pas spécialement concerné. Oui, il ne voulait pas qu’une telle planète ou une telle ligne temporelle soit détruite, mais il n’allait pas tout faire lui-même. Si dans son monde, il était capable de régler la plupart des conflits tout seul, seule une poignée de personnes, si ce n’était pas aucune, avait autant de puissance que lui, il préférait éviter de trop agir afin de ne pas trop perturber la balance. Les hommes étaient souvent débrouillards, et s’en sortaient, quelle que soit la situation.

Slayer prenait donc un semblant de retraite, et avait décidé de continuer d’explorer cette terra incognita. Il était revenu à son « grand amour », la nature et cette énorme forêt. Il y avait tellement d’espèces différentes que c’était un véritable paradis pour scientifique, ou une personne aussi curieuse que lui. Bien sûr, le dandy n’errait pas au hasard. Lors de ses précédents survols de l’étendue d’arbres, il avait noté la présence d’un village. Il était donc temps de lui rendre visite.

Toutefois, différentes péripéties l’ayant « retardé » (la notion du temps est finalement peu importante quand on est immortel) il ne put arriver, a pied, que la nuit au alentour de se regroupement de maisons. Le gentleman s’apprêtait à faire demi-tour, rentrer quand il faisait nuit noire était inutile, quand une succession de bruits sourds et de discussion attira son attention. Contrairement aux hommes, l’obscurité n’était pas gênante pour un vampire, et ce dernier pouvait clairement voir ce qui se tramait une fois suffisamment rapproché.

Il ne s’arrêta pas en si bon chemin, et marcha comme à son habitude, calmement, en direction du duo, pipe allumée et en bouche, s’arrêtant uniquement quand le duo occupé remarqua enfin sa présence.

« Bien le bonsoir. Pourriez-vous avoir la gentillesse de m’indiquer le nom de cette charmante bourgade ? »

Bien sûr, Slayer n’était pas dupe, et faisait simplement semblant de ne pas comprendre ce qui se déroulait sous ses yeux. La réponse des hommes allait déterminer leur sort, qui allait d’un simple avertissement à la boisson principale d’un futur « repas ».
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t17470-slayer-vampire-
Néfernéferourê - Heka
avatar


Messages : 24
Date d'inscription : 30/08/2018
Armes Pouvoirs : Aucune armes / pourvoir lié aux serpents
Camp : Diabound cult
Race : Hybridation serpent + humaine

MessageSujet: Re: La malédiction des pilleurs de tombe |PV :Slayer|   Ven 7 Sep - 17:36

Alors que la pluie était bien trop forte. Ma tunique se plaqua contre ma peau, dévoilant mes formes, même une certaine nudité qui vibrait sous le tissu. Pourtant, je ne prêtais aucune important à tout ça.
J’écoutais. Et j’étais certaine qu’un troisième était venu. Leur chef ? Non. Vu les mots qui résonnaient, J’aurais pu croire qu’il était un imbécile de plus, aveugle du danger qui se joue sous ses yeux, mais non. C’était qu’une illusion, son odeur… La pluie n’arrangeait rien. Je l’avoue. Peut – être que je me trompais. Mais son odeur avait quelque chose de particulière pour le peu qui atteignait mon nez.
Que leur voulait- il ?
Je ne cherchais pas à voir, je ne cherchais rien… Et malgré tout, ça m’a trouvé.  Une main glissait dans mon dos, touchant mes fesses. Je voulais rétorquer, lui donner un coup mais avant que je comprenne une lame s’était glissée contre ma gorge. Je déglutissais.
L’horreur marqua mes yeux.  Je sentais sa langue se dardait dans mon oreille. Je frissonnais de dégout.

- Tu bouges, tu cries, tu te débats… Je t’égorge.
Susurra – t- il à mes oreilles.

La peur de mourir se présenta encore à moins comme une hache qu’on abattrait dans mon cœur. Je sentais ma peau se déchirer un peu sous la lame, une goutte de sang coula. Je compris qu’il était sérieux. Je le tuerais !  Il fallait que j’attende le bon moment.
Il m’attrapa le poignet et serra très fort au point de me faire mal qui plaqua dans mon dos .

- Avance… Dit – il toujours de la même voix.

Je marchais vers le trio. Je marchais vers la mort. Et ce ne sera pas la mienne. Je n’ai pas survécu comme ça pour mourir aussi bêtement.  Je ne voyais pas mon bourreau mais je sentais son odeur. Il puait le sang, la pourriture…

- A cause de vous… Cria – t-il. J’ai trouvé un curieuse… Et vous une curieux. Tuez le !  Dépêchez-vous !

Les deux accolytes me fixèrent avec un regard affamé... Ensuite ils regardèrent l'autre homme en sortant leurs armes.
Je restais neutre. Je ne montrais pas ma peur ni mon dégout. Seuls mes yeux brillaient d’un feu qu’on nomme la destruction. Je voulais simplement les détruire.

- Quant à toi ma jolie, je vais t’apprendre à être sage.


Il me mordit l’oreille avant de reculer. Je fixais les trois hommes de mes yeux noirs… Une occasion, une unique et je le mords.  Il se mit à l’écart alors qu’un des deux types commença à attaquer.
Il me lécha la joue, je lui marchais sur le pied… Il a failli bien m’entailler. La plaie était plus grosse sans être profonde. Je ne bougeais plus.

- Soumets - toi et tu vivras !

- Non.

Il monta mon bras vers mon épaule si fort qu’un cri de douleur s’échappa sans que je puisse le retenir. C’est dans ces moments – là que je regrette de ne pas avoir d’arme.  Il me plaqua violement contre un mur. Ma tête se cogna contre et une douleur vive  m’irradiait le cou et le dos. Il s’approcha de moi sans que je puisse faire quelque chose, m attrapant au cou de sa main serrant fort comme si il voulait m’étouffer. L’air commença à me manquer mais je me refusais de paniquer. Je mis mes mains autour de son avant-bras comme si je voulais l’arrêter. Il rigola. Je lui donnais un coup de genoux et comme réponse après un cri de douleur, j’ai senti la lame glissait sur ma tunique, sur ma poitrine. Mes yeux reptiliens se montrèrent.
Il ne les voyait pas. Il faisait bien trop noir pour ce genre de détail.  

- Ose encore une fois et je te tue…


Une solution vite…
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t17944-neferneferoure-
Slayer
amateur de pipe et suceur invétéréavataramateur de pipe et suceur invétéré


Messages : 281
Date d'inscription : 21/02/2018
Camp : Algron
Race : Vampire

MessageSujet: Re: La malédiction des pilleurs de tombe |PV :Slayer|   Sam 8 Sep - 16:16




Hé bien, ils hésitaient ? Ceci ne faisait que les rendre coupables. Ce n’était certainement pas un vampire millénaire qui allait être aussi dupe. De toute manière, le flottement fut interrompu quand un troisième larron donna l’ordre à ses compères d’attaquer le visiteur. Enfin les choses sérieuses !

Les humains étaient armés, contrairement au dandy costumé, pourtant ce dernier souriait, sa pipe entre les dents. Les pauvres ne savaient dans quelle affaire ils s’embarquaient. De plus, ils manquaient terriblement de classe. Le premier arrivé, avec son épée courte, avait porté un grossier coup de taille qui ne trancha que le vent, le dandy ayant élégamment reculé pour éviter l’attaque. Le deuxième fut plus doué, ou chanceux, et l’une des manches du costume fut déchirée. Décidément, certains détestaient de tels habits.

La riposte fut fulgurante. Le pilleur, manquant visiblement de pratique, avait été emporté par son élan. Une erreur punit quand un croche-pied commença a faire basculer l’humain, puis qu’un violent coup à l’arrière de la nuque lui fit rejoindre la terre qu’il aimait farfouillé plus rapidement. Bien évidemment, l’immortel n’avait pas utilisé toute sa force afin de ne pas le tuer, et il ne devait qu’être sonné.

Ignorant la deuxième menace, qui revenait vers lui, Slayer se retourna tout en réajustant sa cravate afin de jauger la situation. Pourquoi il devait toujours y avoir un civil dans ce genre de situation ? Même si cette dernière semblait... particulière.
 
« Exactement mon ami, ose la toucher une nouvelle fois et c’est bien la mort qui approchera de toi à grands pas. Relâche-la et je me montrerai magnanime. »

Le vampire ignora totalement la lame qui lui traversa le flanc pendant son discours. Il était blessé, le sang coulait, la douleur était présente, mais il ne montrait rien et restait presque impassible. Seul son sourire changea légèrement, devenant plus carnassier. Ces hommes n’allaient peut-être pas voir le jour se lever.
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t17470-slayer-vampire-
Néfernéferourê - Heka
avatar


Messages : 24
Date d'inscription : 30/08/2018
Armes Pouvoirs : Aucune armes / pourvoir lié aux serpents
Camp : Diabound cult
Race : Hybridation serpent + humaine

MessageSujet: Re: La malédiction des pilleurs de tombe |PV :Slayer|   Sam 8 Sep - 22:17

Il m’embrassa sauvagement et je le mordis jusqu’au sang, l’empoisonnant par la même occasion. Il me donna un violent coup dans le visage me tuméfiant la lèvre. J’aurais un joli bleu.  Et la douleur fut si vivace alors qu’il crachait son sang. Je restais neutre mais une colère vibrait dans mes yeux.  

- Sale garce !
Cria – t-il.

Je ne répondis pas. J’avais mal mais je ne lui montrais rien. J’étais certaine qu’il prendrait plaisir en voyant ma détresse. J’attendais juste que le poison face son effet. Il voulait me violer… Il ne réussira pas. On ne me touche pas sans mon accord, on ne me torture pas sans mon accord. C’est moi qui détruis non l’inverse. Après tout seule la mort peut le sauver.  Il revint à la charge ne lâchant pas sa lame. Je veux son couteau. Je le tuerais. Il faut juste que le poison agisse. Je le trouvais bien lent … Ou j’étais peut être trop impatiente de me libérer.  Alors qu’il voulait défaire ma tunique, il se courba violement de douleur, se sentant mal… Il recula, laissant tomber son couteau. Je ne bougeais toujours pas.  Je voulais attendre le bon moment.  

Il ne se sentait à priori pas bien du tout vu son teint soudainement très pâle. Cela m’amusait mais comme à mon habitude, je ne le montrais pas.  Il se mit à vomir. J’en profitais pour prendre le couteau et quand il se releva pour me faire face, pour m’attaquer, pour surement m’insulter, je lui enfonçais le couteau dans la gorge d’un coup sec.  Il me regarda horrifié avant de s’écrouler mort. Ta vie ne méritait que ça, pensai – je. Je regardais autour de moi. Je voulais voir les autres m’avaient repérés mais je ne perçus rien de bien menaçant.
Je restais plaquée contre le mur et je le longeais doucement en faisant bien attention.

Je voulais partir, c’était un fait. Moi qui pensais bêtement pouvoir me reposer, bin c’était raté. Je passais donc à droite puis à gaucher toujours en me cachant du moindre mouvement que je pouvais percevoir tout en humant l’air. Je ne voulais voir personne d’autre. Cependant, je n’allais pas courir. Courir serait bien plus risqué pour moi que de marcher.  La forêt était pour le moment ma seule solution. J’en ai marre de ce monde !  Et la pluie qui ne s’arrêtait pas.  Une horreur…
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t17944-neferneferoure-
Slayer
amateur de pipe et suceur invétéréavataramateur de pipe et suceur invétéré


Messages : 281
Date d'inscription : 21/02/2018
Camp : Algron
Race : Vampire

MessageSujet: Re: La malédiction des pilleurs de tombe |PV :Slayer|   Dim 9 Sep - 18:35




Finalement, elle n’avait pas besoin de son aide. Elle se défendait admirablement, contrairement à ce que son frêle physique indiquait. Parfait, ceci laissait les mains libres pour faire ses besognes. Le vampire se décrocha seul de la lame qui était dans son corps en faisant un pas en avant, puis pivota rapidement, soulevant sa cape et aveuglant son adversaire, qui n’eut pas le temps de comprendre qu’un coup de poing lui était porté. Il gisait déjà quelques mètres plus loin, respirant faiblement, mais toujours en vie.

Ceci avait calmé les ardeurs du second, qui hésitât une seconde de trop. Quand Slayer lui fonça dessus, il leva légèrement son épée avec un petit cris apeuré, entaillant légèrement l’un des bras du vampire, avant qu’un violent coup d’épaule porté avec technique et élégance ne le sonne. L’immortel fut cette fois-ci plus clément, et c’était un coup porté avec la tranche de la main dans la nuque qui envoya l’humain dans les bras de Morphée.

Avec toute cette action, le dandy n’avait pas pu admirer la mort que la jeune femme avait administrée à son « golier ». Il était déjà sans vie, et la cause de tout ceci était évidente... à un détail près. De plus en plus intéressant. Il n’allait pas pousser le vice jusqu’a sentir la lame afin de vérifier si c’était bien celle-ci qui était empoisonnée, mais il gardait cette hypothèse en tête. Et de la responsable de ce corps, il n’y avait plus de traces.

Mais le vampire n’avait pas besoin de traces. Il avait vécu assez longtemps pour savoir qu’elle était encore dans les parages, et même si la pluie perturbait son odorat, l’odeur du sang était facile à localiser. Il fit donc quelques pas en direction de la cachette, avant de s’adresser directement à elle.
 
« Écoutez, moi je ne vous veux aucun mal, et ces malandrins n’ont eu que ce qu’ils méritaient. Mais j’aimerai bien de l’aide pour nettoyer ce que vous avez fais, les laisser ici serait un manque de bon gout. »

Il ne parlait pas de respect au vu de la « profession » de la petite bande, mais ceci ne changeait pas grand-chose. Et si elle ne voulait pas l’aider ? Il n’allait certainement pas la retenir ou la forcer, on ne faisait pas ceci à une lady. Et il perdait aussi un sujet d’étude. Mais l’immortel avait tout son temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t17470-slayer-vampire-
Néfernéferourê - Heka
avatar


Messages : 24
Date d'inscription : 30/08/2018
Armes Pouvoirs : Aucune armes / pourvoir lié aux serpents
Camp : Diabound cult
Race : Hybridation serpent + humaine

MessageSujet: Re: La malédiction des pilleurs de tombe |PV :Slayer|   Lun 10 Sep - 22:02

Trouvons la sortie avant que… Trop tard.
Je fermai les yeux et pris une grande inspiration puis je me retournais ouvrant de mes yeux noirs. Il sentait le sang délavé comme moi d’ailleurs. J’en ai marre de ce monde.
Je cherchais l’inconnu à l’odeur vu que la pluie, la nuit, le peu de lumière obstruaient ma vue.  Et je vis silhouette… Et au son de sa voix, je supposais qu’il avait réussi à tuer les deux autres.
Et qu’est ce qu’il a dit ? Nettoyer ? Sinon ça fait mauvais gout ? Quoi ?
La pluie nettoiera. Et les vers aussi... ou les villageois au matin. J’étais victime d’une agression à tendance sexuelle. Je me suis simplement défendue.  
Devais – je répondre ou l’ignorer ? Que devais – je faire ?

- Le bon goût n’existe que pour ceux qui n’ont pas connu l’horreur de la vie. On t’a jamais laissé pour mort dans un trou ?


J’avais craché mon venin dans ces mots.  Et je ne m’en voulais pas. Je regardais cette silhouette de temps en temps éclairé par la lune bien capricieuse d’un air plutôt méfiant. Je ne voulais pas nettoyer. Ils méritaient de pourrir brulé par le soleil sans sépulture.

- Je veux qu’ils pourrissent… La seule chose que tu peux enterrer c’est le corps qu’ils portaient.

Une certaine haine fit trembler ma voix. Je ne contrôlais pas tout. De surcroit, je n’ai pas la tenue adéquate déjà pour marcher de longues distances alors porté des choses lourdes et inutiles… Mes pieds souffrent toujours d’ampoules et autres douleurs. Et si il m’a vu, il devait surement s’en rendre compte.
Et si il comptait me forcer, il réussirait. Je n’ai pas d’arme. J’ai eu de la chance avant, une chance folle aussi que j’ai du poison dans mes crocs. Sinon je serais surement morte après le traitement qu’il me réservait. Je soufflais et puis j’éternuais.  J’ai le nez qui coule. Youpi. Je hais ce monde !  Je veux mon Egypte… Non… Disons dans d’autres conditions.

- Tu n’aurais pas un mouchoir ?



Et je me rendis compte bien trop tard que ma question était conne et que même si il acceptait de m’en donner, il devait se rapprocher de moi ce qui est… Comment dire… Suicidaire. Et instinctivement, je reculais d’un pas. Je n’étais pas à l’aise. Il pouvait très bien aussi avoir les mêmes envies que les cadavres plus loin. Je ne me sentais pas en sécurité. J’inspirais.

- Oublie.
Finis – je par dire.
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t17944-neferneferoure-
Slayer
amateur de pipe et suceur invétéréavataramateur de pipe et suceur invétéré


Messages : 281
Date d'inscription : 21/02/2018
Camp : Algron
Race : Vampire

MessageSujet: Re: La malédiction des pilleurs de tombe |PV :Slayer|   Mer 12 Sep - 14:06




Aussi, Slayer ne s’approcha pas plus que nécessaire. Si la jeune femme voulait rester à une certaine distance, chose plus que compréhensible suite aux derniers évènements, il allait respecter ceci. De toute manière, si elle finissait par se montrer agressive, elle allait le regretter.

« Nos avis divergent. Je pense qu’au contraire, on est plus à même d’apporter certaines manières une fois les horreurs de la vie vue face à face. Quant à votre question, ceci doit remonter à plusieurs centaines d’années pour mon cas. »

Ce qui était finalement une broutille dans la durée de vie millénaire de Slayer. Quelques minutes en mauvaise posture, voilà tout. Et le ton volontairement blessant de son interlocutrice n’allait pas changer l’attitude décontractée du vampire. Les humains devaient apprendre, et prenaient souvent leur temps.

« Je n’ai jamais parlé de les enterrer, même si je vois que vous aviez compris ce que je compte faire. »

Le dandy avait sa propre politique sur les morts. S’ils n’étaient pas des criminels, ils méritaient le respect qui leur était dû. Mais si vous franchissez la mince ligne qui fait de vous une des personnes qui soutiennent le « Mal », alors vous aviez peu de chance d’obtenir son pardon. Au maximum son respect si vos prouesses martiales sont au point, mais sans plus.

Et voici maintenant que la lady lui demandait un mouchoir. Il était vrai que la pluie était torrentielle, mais lui l’ignorait totalement. Ce n’était que de l’eau après tout. Fort heureusement, en parfait gentleman, il avait toujours une telle pièce de tissus avec lui. Tout comme lui, elle était raffinée, même si ce n’était que de la soie avec quelques broderies rouges. Et il n’avait pas pu s’empêcher de lui tendre en ce penchant respectueusement. Sa cape, son costume et sa coiffure commençaient à être ruinés par la plie, mais il n’en tenait pas compte.

« Voici, mademoiselle. »

S’il exagérait ? Certainement, et c’était même un petit jeu pour lui. Il pouvait bien se permettre quelques excentricités. Et non, il ne ce n’était pas non plus arrêté, même une fois qu’elle avait dit que ce n’était pas nécessaire. Son honneur lui demandait de lui donner ce qu’elle recherchait, et rien ne pouvait l’arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t17470-slayer-vampire-
Néfernéferourê - Heka
avatar


Messages : 24
Date d'inscription : 30/08/2018
Armes Pouvoirs : Aucune armes / pourvoir lié aux serpents
Camp : Diabound cult
Race : Hybridation serpent + humaine

MessageSujet: Re: La malédiction des pilleurs de tombe |PV :Slayer|   Dim 16 Sep - 0:04

Je me moquais que ce soit un vieux fossile de plusieurs siècles. Ce n’était pas ma question. Elle était pourtant simple. Et si j’ai compris son discours, il aurait été laissé mort dans un trou… Bien mais répond plus clairement. Il donnait l’impression d’avoir perdu la mémoire à force de vivre.
Moi je suis d’avis que les laisser dehors nourriraient mieux les animaux.
Je le regardais.

- Alors fais-le …

Il s’approcha pour me tendre un mouchoir. Je reculais instinctivement de plusieurs pas.

- Garde-le. Je n’en veux plus.


Je n’étais pas agressive. J’étais peut – être un peu dur dans mon ton. Cependant, je n’étais pas méchante ni même menaçante. Je ne voulais pas me battre. Mon visage était toujours froid comme si aucune émotion n’arrivait à s’y accrocher.

C’est là que la terre trembla comme prise d’une colère folle, que des cris rauques s’échappèrent comme le chaos naissait à ce moment précis. Et j’y étais pour rien ! Une odeur âcre, piquante par sa pétulance me chatouilla violement le nez. Je fronçais les sourcils et le nez suite à ça. J’avais de vomir. C’était ignoble. Je reculais quand je sentis cette odeur se rapprocher de nous. Ca se déplaçait… La pluie n’arrivait même pas à clouer l’odeur au sol tellement, elle était puissante. Un cri assez violent résonna. Je me figeais ! Je vis quatre paire d’œil jaune brillait derrière l’inconnu… Je ne voyais que ça. Et j’étais certaine que c’était lié au tremblement de terre. Ils marchaient plutôt vite. Trop vite, que j’ai cru qu’ils couraient.

D’un coup plutôt violent, un attrapa l’homme au mouchoir alors qu’un autre lui sauta dessus. Je me suis retournée sentant la peau se glissant dans mes veines, dans mon dos, dans mes nerfs, dans mon estomac. Je les reconnaissais et ce qui me fit plus encore peur… C’était ceux qui ont été tué plus tôt dans la soirée. Ils sont morts pourtant. Ils ne pouvaient qu’être morts. D’ailleurs mon agresseur avait encore le couteau dans la gorge.

Je me mis à courir. La douleur aux pieds ? Pff, je l’ignorais. Je courrais tout simplement sans crier certes mais totalement paniquée…
Et un rire sinistre, résonnant dans le lieu comme une malédiction emplit mon cœur d’une terreur depuis longtemps oublié. Une chose nous regardait. J’en étais à ce moment-là persuadée.
Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t17944-neferneferoure-
Slayer
amateur de pipe et suceur invétéréavataramateur de pipe et suceur invétéré


Messages : 281
Date d'inscription : 21/02/2018
Camp : Algron
Race : Vampire

MessageSujet: Re: La malédiction des pilleurs de tombe |PV :Slayer|   Dim 16 Sep - 20:12





Hum, c’était contrariant. La jeune femme revenait sur ses mots. C’était un peu stupide de ne pas savoir ce que l’on voulait, mais rien n’était gravé dans la pierre. Le vampire s’adaptait, voila tout, faisait semblant d’ignorer le ton employer. Peut-être qu’elle voulait être seule.
 
« Si vous le désirez. »

Mais l’immortel n’avait pas eu le temps de ranger son précieux objet en soie qu’il fut interrompu par les deux cadavres qu’il avait vus quelques minutes plus tôt. Une étrange magie était certainement à l’œuvre, et ce n’était pas une bonne nouvelle. S’il y avait bien une chose que le vampire détestait, c’était les personnes qui ne respectaient pas le repos des morts. Pour être plus positif, lui pouvait déployer sa puissance sans trop de risque.

Celui qui avait osé lui sauter dessus fut rapidement envoyé au large avec une des spécialités du dandy. Un coup particulièrement puissant, rassemblant magie et force, et porté à un point précis du corps humain afin d’avoir le plus d’impact possible. Ce n’était pas un corps sans vie qui pouvait supporter une telle puissance, et il fut envoyé quelques mètres plus loin... avant de se relever. Employer l’artillerie lourde était donc nécessaire.

Heureusement, leur stupidité égalait leur résistance surnaturelle. Le deuxième aurait pu être facilement armé s’il se servait un minimum de son cerveau. Et son manque de talent évident était compensé par une certaine hargne... mais il restait inoffensif pour le dandy. Dommage que la jeune fille avait décidé de s’enfuir, car il était presque certain qu’elle avait quelques informations sur tout ceci.

Revenir en haut Aller en bas
http://reinventeladestinee.forumactif.com/t17470-slayer-vampire-
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La malédiction des pilleurs de tombe |PV :Slayer|   

Revenir en haut Aller en bas
 

La malédiction des pilleurs de tombe |PV :Slayer|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Drame haïtien: résultat de la malédiction ou de l'irresponsabilité
» Malédiction hollandaise ?!
» [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...
» Malédiction / Curse
» Malédiction ! (DC Lagon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réinvente la Destinée :: Le nouveau monde :: La forêt :: Ostadan
-